Le concurrent chinois de Google, Baidu, a annoncé un partenariat pour créer un parcours touristique dans les environs de Shanghai, à bord de voitures autonomes.

Il pourrait bientôt devenir possible de partir faire du tourisme en Chine en se laissant guider par une voiture conduite par un robot. Le site ReadWrite rapporte en effet que le géant du Web chinois Baidu a annoncé un partenariat avec Wuzhen Tourism Co. pour établir ensemble des routes touristiques que les voitures autonomes de Baidu pourraient emprunter, et évaluer le nombre de voitures nécessaires.

Située à une heure de route de Shanghai, Wuzhen est une ancienne ville d’eau traditionnelle chinoise fondée il y a 1 300 ans, qui propose de nombreuses attractions pour les touristes en plus de son charme intrinsèque (musées folkloriques, résidences de célébrités, paysages variés…). Mais la petite ville de 60 000 habitants est aussi en train de se transformer en petite technopole, au point qu’elle a accueilli en 2014 la Conférence Mondiale d’Internet organisée chaque année en Chine.

Une voiture autonome de Baidu
Une voiture autonome de Baidu

Le partenariat avec Baidu devrait permettre aux touristes de visiter une dizaine de lieux dans les alentours de Shanghai, en montant à bord d’une voiture autonome. Toutes les destinations n’ont pas été déterminées mais en plus de Wuzhen, la voiture devrait se rendre dans la grande ville de Wuhu, et dans le parc industriel de Shanghai.

Baidu avait annoncé en 2015 son projet de voiture autonome, qu’elle pense pouvoir mettre sur les routes dès 2018, avant de les vendre en masse à partir de 2020. Le groupe chinois avait aussi annoncé son objectif de rendre les bus autonomes, la même année.

Plus récemment le patron de Baidu, Robin Li, a expliqué lors d’une conférence  qu’il souhaitait que la Chine devienne rapidement le premier pays au monde avec une ville 100 % réservée aux voitures autonomes. « Wuhu met en place une zone spéciale dans laquelle les voitures sans conducteur pourront être testées, et dans laquelle les voitures avec des conducteurs ne seront pas autorisées », avait-il alors expliqué.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés