Le principal moteur de recherche chinois, Baidu, a lui aussi des projets dans le secteur des voitures autonomes. Un modèle doit être présenté d'ici la fin de l'année.

Parfois présenté comme le Google chinois, Baidu a des activités vraiment très proches de celles qui occupent son rival américain. Outre la recherche en ligne, la société asiatique s'est mise par exemple à fabriquer des lunettes connectées avant de développer un outil de reconnaissance d'images (dont la démonstration lors d'un concours récent a été entachée d'irrégularités, qui n'ont pas été niées par le groupe).

Dans le même genre d'idée, Baidu a l'intention de construire une voiture autonome qui peut effectuer seule un trajet programmé à l'avance. Selon la BBC, le moteur de recherche compte dévoiler son prototype au cours du second semestre 2015. Celui-ci sera mis au point en partenariat avec un constructeur automobile dont l'identité n'a pas été révélée.

Baidu a déjà eu l'occasion de travailler sur des technologies pour véhicules semi-autonomes, en collaboration avec l'industriel allemand BMW. Il reste toutefois à évaluer jusqu'à quel point l'entreprise compte investir dans ce domaine. A-t-elle une réelle envie de s'engager sur ce marché ou ne s'agit-il finalement que d'une annonce spectaculaire mais sans lendemain sur le plan commercial ?

Baidu est en tout cas bien plus discret que Google, qui est allé jusqu'à publier un rapport détaillé sur les douze accidents impliquant ses voitures autonomes. De ce document, il est ressorti que l'algorithme de pilotage automatisé n'était pas en cause, celui-ci ayant parfaitement respecté le code de la route. Les seuls accrochages, tous mineurs, sont liés à des erreurs des conducteurs.

Si l'industrie de l'automobile autonome intéresse la Silicon Valley, les constructeurs traditionnels sont aussi sur le coup. En France, des groupes comme Peugeot et Renault-Nissan ont l'intention de proposer des modèles semi-autonomes permettant de laisser le volant au véhicule lorsque celui-ci est pris dans les embouteillages. Ces automobiles devraient apparaître entre 2016 et 2018.

( photo : CC BY bfishadow )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés