News Corp lance une attaque contre Google en Europe. Le géant des médias se joint à la plainte antitrust contre la firme de Mountain View en l'accusant de priver les sites de presse d'une partie des recettes publicitaires en publiant un bref résumé des articles sur Google News.

Les années passent et les relations entre News Corp et Google ne s’arrangent pas. En réalité, elles continuent de se dégrader petit à petit, notamment en Europe. Preuve en est avec la décision du groupe de médias de participer à la plainte visant la firme de Mountain View, qui fait l’objet d’une enquête par les services européens dans le cadre des accusations d’abus de position dominante la visant.

Ce que reproche spécifiquement News Corp, qui possède notamment quelques titres à gros tirage comme le Wall Street Journal et le New York Post aux USA mais aussi le Sun, le Times et le Sunday Times au Royaume-Uni, c’est le fait que Google copie une partie du contenu des articles de presse pour en faire un résumé situé sous le titre du sujet, afin de renseigner le lecteur.

News Corp
CC Edgar Zuniga Jr.

Pour News Corp, cette information constitue un manque à gagner dans la mesure où l’internaute n’a plus besoin de cliquer sur l’article pour en savoir davantage. En lisant le titre et la brève synthèse, il a déjà une vague idée de ce que racontera le papier et n’a pas forcément besoin de creuser davantage.

L’accusation n’est pas nouvelle : celle-ci était déjà l’objet de la plainte  concernant la « taxe Google » qui était demandée par la presse.

Il y a six ans, une enquête du cabinet Outsell conduite auprès de 2 787 Américains et citée par Techcrunch indiquait que près de la moitié (44 %) des utilisateurs de Google News se contenteraient de parcourir les titres des sites de presse, sans cliquer pour lire tout le contenu sur les sites d’information. Ce serait la preuve que Google News se fait de l’argent avec la publicité en exploitant une partie du contenu des journaux, sans leur reverser une part.

Google MacBook Air
CC Caio

L’autre grief de News Corp concerne le fragment que les sites de presse doivent accepter de publier sur Google News, sous peine de ne pas être indexés ou de se retrouver enterrés dans les résultats du moteur de recherche. « News Corp prétend que si l’éditeur ne veut pas que le contenu soit copié, Google ne montre pas du tout les articles dans les résultats », selon une source interrogée par le Wall Street Journal.

Le conflit larvé entre Google et News Corp remonte à 2009. Dans ce face-à-face, Rupert Murdoch, le magnat des médias, était allé jusqu’à menacer de désindexer ses journaux de Google, essayer de liguer la presse américaine contre le géant du web et songer une alliance de circonstance avec Microsoft, qui dispose aussi d’un moteur de recherche, Bing, pour mettre la pression sur la firme de Mountain View.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés