L'équipementier Cisco annonce son projet d'acquisition de Jasper Technologies, un spécialiste de l'Internet des objets, pour 1,4 milliard de dollars.

La tendance est à l’Internet des objets et les géants de l’industrie sont clairement à la manœuvre. Bouygues Télécom ouvre une filiale dédiée, Google étoffe son écosystème, Orange suit le mouvement et Sigfox vise de nouveaux sommets. Et à cette liste, il faut aussi inclure Cisco. En effet, l’équipementier américain est dans la course et il est loin de ménager sa peine.

internet-of-things.jpg
L’Internet des objets.

Preuve en est avec le récent mouvement que l’entreprise est en train d’opérer sur Jasper Technologies. Pour en prendre le contrôle, le groupe de San José met sur la table 1,4 milliard de dollars. Un achat de taille, mais qui permet aussi à Cisco de récupérer un carnet d’adresses, des contacts avec les opérateurs et des utilisateurs dans le monde entier.

« Cisco voit Jasper en tant que plateforme de service pour l’Internet des objets unique qui va bousculer un énorme marché avec un fort alignement stratégique avec Cisco. Jasper est aujourd’hui la plateforme la plus vaste aujourd’hui, avec 3500 entreprises clientes et 27 fournisseurs de services dans une centaine de pays », écrit la société.

Si tout se passe bien, l’opération sera achevée dans quelques mois.

Intégrée à Cisco, Jasper aura pour tâche de développer des solutions pour l’Internet des objets, de bout en bout, interopérable entre les terminaux, et travailler avec le reste de l’écosystème : partenaires, fournisseurs de services, développeurs d’applications. Dans la nouvelle structure, le PDG de Jasper, Jahangir Mohammad, restera en charge des opérations, sous la supervision de la direction.

L’acquisition doit être bouclée d’ici le troisième trimestre de l’année fiscale 2016.

Elle montre une fois encore l’intérêt de Cisco pour l’Internet des objets. Rappelons qu’en 2014, la société s’est unie à quatre autres géants industriels (l’opérateur télécoms AT&T, le géant de l’énergie General Electric, le spécialiste de l’informatique IBM et le fabricant de semi-conducteurs Intel) pour former un consortium (Industrial Internet Consortium) pour peser sur l’établissement des futures normes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés