Orange se lance dans l'Internet des objets. L'opérateur annonce le déploiement, à partir du premier trimestre 2016, d'un réseau bas débit fondé sur la technologie LoRa.

C'est au cours d'une session de questions / réponses organisée en fin de semaine dernière sur Twitter que Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a annoncé la nouvelle. L'opérateur français déploiera un réseau national dédié à l'Internet des objets, qui sera bâti sur la technologie LoRa ("Long Range").

Le chef d'entreprise avait été interpellé quelques instants plus tôt par le journaliste Stéphane Soumier, qui faisait mine de s'étonner de l'apparente inaction face à des acteurs très actifs dans ce domaine, à l'image de la société Sigfox, qui a levé 100 millions d'euros en début d'année pour connecter les objets à Internet, et a ouvert son capital à GDF Suez, Air Liquide et Eutelsat, qui sont devenus des partenaires industriels.

Le lendemain de cette séance de discussion avec les internautes, Orange a publié un communiqué dans lequel il explique que ce réseau permettra "d'assurer une connectivité à faible consommation d'énergie et à moindre coût", le tout en "bas débit". À ce sujet, l'opérateur fait remarquer que ces appareils n'ont "pas les mêmes besoins de connectivité selon les débits, la criticité ou la fréquence des informations transmises".

ACTIF À PARTIR DE 2016

Il viendra s'ajouter à ceux déjà existants, de la 2G à la 4G, en passant par la future 5G, qui doit commencer à faire son apparition en 2019, selon ses estimations.Orange, qui veut être "opérateur de référence" dans l'Internet des objets, ajoute que l'ouverture du réseau LoRa débutera très vite : il est en effet question d'un déploiement progressif à partir du premier trimestre 2016.

C'est dans la région de Grenoble qu'on eu lieu les tests d'Orange. La société "a éprouvé la technologie LoRa en réalisant un pilote à grande échelle dans la ville de Grenoble avec plus d’une trentaine de partenaires", écrit-elle. Rien d'étonnant : c'est en effet dans cette région que des expérimentations sont menées depuis bientôt deux ans, notamment par Bouygues Télécom.

Ce dernier fait d'ailleurs pour l'instant la course en tête : la filiale du groupe Bouygues a en effet annoncé ce printemps le lancement d'une première offre commerciale basée sur la technologie LoRa au cours de l'été. La société est également un membre fondateur de l'alliance LoRa, qui a vu le jour en début d'année, et qui rassemble des opérateurs et des équipementiers.

( photo : CC BY Orange France )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés