La finance est une technique qui, pour le non initié, peut ressembler à la roulette russe. La startup Advize propose de prendre en charge la partie complexe pour les particuliers.

Les startups de la Fintech fonctionnent pour l’instant sur deux modèles. Certaines facilitent les flux financiers grâce aux nouvelles technologies. D’autres syndiquent les petits porteurs pour les représenter sur les marchés financiers. Advize a opté pour la seconde option en proposant aux particuliers de gérer leurs portefeuilles.

En cumulant ces petits portefeuilles, ils deviennent suffisamment importants pour avoir un effet de levier qui rapporte. Mais la confiance étant un point central quand on parle de prêter de l’argent sans certitude de performance, cette société propose d’utiliser l’argent récolté sur des produits financiers hors bourse.

Capture d’écran 2016-01-14 à 15.24.04

rassurer les particuliers sur la finance

Cette posture est efficace pour rassurer les particuliers et sortir du classique boursicotage. Finis les comportements à risque, la rentabilité est basse mais le danger aussi. Et les produits financiers associés à l’épargne personnelles sont connus, au moins de nom : parler d’assurance vie n’est pas un problème et cela va jusqu’à ajouter un certain confort car ce terme est déjà connu.

D’autres société de la Fintech se sont créées sur ce même modèle de syndication mais avec une prise de risque plus importante car liée à de l’investissement dans des entreprises. Le crowdfunding est le système le plus connu, quand les syndicats d’investisseurs pour des startups sont un sujet encore très jeune. Mais le fond de commerce de toutes ces startups reste d’être un pourvoyeur de clients à des entreprises classiques qui n’arrivent pas à intéresser les particuliers.

Advize regroupe les particuliers pour investir

Dans un tel système financier, présenté simplement aux particuliers, l’enjeu du regroupement des fonds est important. Mais toujours moins que celui de l’identification des produits financiers à forte valeur à court et moyen terme. Les co-fondateurs de Advize ont un pedigree qui parle pour eux : des banques d’investissement, des fonds d’investissement et des courtiers en investissement professionnel. Tout ce qu’il faut pour connaitre les rouages du métier et pour générer des résultats performants. Ce qui semble être le cas car les indications fournies par la société qui les audite donne un rendement intéressant.

Advize_fonctionnement

Lancé avec un investissement initial de 4 millions d’euros, avec une équipe de départ qui présente un CV solide, la startup Advize pourrait donc être un des acteurs majeurs dans les années à venir. Il leur reste à valider leur capacité de croissance, c’est-à-dire d’obtenir des particuliers capables de leur fournir 100 000 euros en gestion pour plusieurs années. Ce qui est largement possible. Le second élément de validation de leur réussite est d’arriver à cibler des clients qui ont un portefeuille situé entre 10 000 et 20 000 euros : ces profils sont plus compliqués à maintenir car ils manquent de liquidités.

S’ils arrivent à passer ce cap, cela prouvera aussi qu’ils auront trouvé la recette pour avoir une image de marque en rupture du modèle de la finance. Les systèmes de Ponzi, comme celui de Madoff, et toutes les escroqueries qui pullulent sur le web ne vont pas leur faciliter la tâche pour établir une certaine confiance avec leur client : ce seront autant de facteurs qu’il va falloir prendre en compte. Et avec une équipe de 6 personnes actuellement alors que la société a été lancée en 2011, le passage de cap semble complexe à réaliser malgré les fonds obtenus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés