Elon Musk a admis qu’il faudra d’abord se tourner vers des entreprises tierces pour obtenir un Cybertruck d’une autre couleur.

Le Cybertruck de Tesla sera-t-il disponible dans une autre couleur que l’argent naturel de sa structure en acier ? Une bonne partie des personnes ayant réservé le véhicule au design futuriste doit se poser la question. D’autant qu’Elon Musk a autrefois promis qu’il pourrait y avoir des variantes pour son pickup 100 % électrique. Mais, dans un tweet publié le 10 décembre, le milliardaire a quelque peu rétropédalé.

Un internaute a demandé à Elon Musk si Tesla comptait proposer d’autres couleurs, en option, grâce à la technique du wrapping (on recouvre la voiture avec un film adhésif très résistant). Ce à quoi il a répondu : « Pas au début, mais il y a beaucoup d’options alternatives pour le wrapping. » Traduction : vous voulez un Cybertruck noir ou rose ? Il va falloir passer par une entreprise tierce. 

Au passage, le milliardaire s’est aussi permis de faire une référence à l’illustre Henry Ford, fondateur de Ford, pour justifier la couleur unique du Cybertruck. « Le Cybertruck peut avoir la couleur que vous voulez, tant que ce n’est rien d’autre », a-t-il prononcé. À propos de la Model T, Henry Ford avait dit : « Le client peut avoir un véhicule de la couleur de son choix, tant que c’est du noir ». À l’époque, la Model T était proposée uniquement en noir pour des raisons de rentabilité. 

Tesla Cybertruck
Tesla Cybertruck // Source : Tesla

Aucune couleur fantaisiste pour le lancement

Il y a quelques mois, Elon Musk évoquait pourtant la possibilité de jouer sur les propriétés de l’acier du Cybertruck pour lui offrir différentes teintes (grâce à la technique du bleuissage, qui permet de changer la couleur de l’acier en le faisant chauffer). On imagine que le processus est trop complexe pour un constructeur automobile et c’est pourquoi Elon Musk renvoie désormais vers l’option du wrapping, beaucoup plus simple à mettre en place. On rappelle que Tesla est loin d’être le constructeur qui propose le plus de choix en matière de finitions. Aujourd’hui, ses voitures ne sont vendues qu’en cinq couleurs (blanc, noir, bleu, rouge et gris).

Le wrapping présente l’avantage de ne pas être un choix définitif. Sur son site, l’entreprise 3M, qui vend des films adhésifs, souligne que cela autorise « une personnalisation réversible qui vous permet de revenir à l’état initial » — sachant que ses produits « conservent une apparence visuelle correcte jusqu’à 3 ans selon la finition choisie. » Le wrapping pousse aussi un peu plus loin le concept de la personnalisation : on peut choisir de ne recouvrir qu’une partie du véhicule pour davantage d’excentricité.