Lamborghini a détaillé sa stratégie d'électrification. L'idée est de terminer la première moitié de la décennie avec des modèles hybrides, ce qui repousse la commercialisation d'une voiture 100 % électrique à 2025 au plus tôt.

Pour un constructeur connu pour ses voitures capables d’accélérer très vite, Lamborghini n’est pas toujours pressé. Dans un communiqué publié le 18 mai, la firme italienne a dévoilé sa stratégie d’électrisation. Il faudra s’armer d’un peu de patience avant de voir une Lamborghini 100 % électrique. La voiture ne sera pas commercialisée avant 2025, au plus tôt.

« Dans la deuxième moitié de la décennie, le focus sera sur les voitures 100 % électriques, avec un quatrième modèle. Une fois encore, l’innovation technologique sera orientée vers la garantie de performances remarquables, en positionnant la voiture au top de sa catégorie », promet Lamborghini. Il n’empêche, cela reste tardif pour une marque qui appartient pourtant au Groupe Volkswagen, connu pour avoir développé une plateforme déjà dédiée à la performance et au luxe (Premium Platform Electric, qui anime par exemple l’Audi e-tron GT).

Lamborghini Siàn // Source : Lamborghini

Lamborghini très, très attentiste sur le 100 % électrique

Avant le modèle 100 % électrique, Lamborghini compte entamer une transition en deux étapes. La première consistera à rendre hommage aux moteurs thermiques en misant sur des produits iconiques (avec un V12). La deuxième assurera une transformation vers l’hybride, avec une première voiture dès 2023. Lamborghini promet que l’ensemble de son catalogue sera électrifié d’ici 2024, sachant que l’objectif sera de réduire les émissions de CO2 de 50 % en 2025.

Lamborghini va investir 1,5 milliard d’euros sur quatre ans — le plus grand investissement de son histoire — pour assouvir cette stratégie. Elle passera par la mise au point d’innovations technologiques qui empêchent aujourd’hui la marque de se lancer sur le 100 % électrique. Comme Ducati, Lamborghini cite le poids des batteries, qui pourra être compensé par l’usage de matériaux plus légers (exemple : la fibre de carbone). En 2018, Maurizio Reggiani, CTO, confiait : « Notre but est de proposer une supercar, mais elle ne peut pas exister aujourd’hui à cause d’une batterie incapable d’assurer en termes de puissance et d’énergie. » Un an plus tôt, Lamborghini imaginait la Terzo Millennio, un concept 100 % électrique… sans batterie (remplacée par des supercondensateurs et des matériaux composites susceptibles de faire transiter l’énergie très rapidement).

Dans un entretien accordé à Autocar le 18 mai, Stephan Winkelmann, patron de Lamborghini, a donné quelques précisions sur la voiture 100 % électrique en cours de développement : « Ce sera au moins une 2+2 places, voire une quatre places. Nous imaginons une deux portes pour le moment, mais nous n’avons  encore rien décidé sur la structure ou la puissance embarquée. » Les choix seront arrêtés après avoir étudié les technologies conçues par le Groupe Volkswagen.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo