Elon Musk a lié les premières livraisons du Tesla Model Y en Europe à l'inauguration de Gigafactory 4, usine actuellement en construction à Berlin. Cela veut dire qu'il n'y aura pas de lancement anticipé avec des modèles importés des États-Unis.

En début d’année, Tesla a surpris tout le monde en avançant les premières livraisons du Model Y, le SUV compact basé sur l’architecture de la Model 3. Si on pouvait espérer un traitement similaire en Europe, il faudra vraisemblablement se raviser : en réponse à une question posée sur Twitter le 9 avril, Elon Musk a sous-entendu que les Model Y européens seront exclusivement produits au sein de Gigafactory 4 — usine en construction à Berlin.

Seule la Suisse est évoquée dans l’échange mais on ne voit pas pourquoi les autres pays du Vieux Continent bénéficieraient d’un traitement de faveur sur ce point — d’autant que la chronologie évoquée par Musk correspond à ce que l’on attend. Cela veut dire que Tesla n’importera pas de Model Y assemblés aux États-Unis pour alimenter l’Europe, alors que c’est le cas pour ses autres voitures.

Tesla Model Y // Source : Tesla

L’usine européenne de Berlin est cruciale pour le Model Y

Cette information rappelle ô combien l’installation de lignes de production en Europe est importante pour Tesla, qui a besoin d’un pied à terre pour accélérer sa croissance. Produire des voitures localement permet de simplifier la logistique et d’augmenter la capacité de production. Par ailleurs, cette expansion offre la possibilité de baisser les prix, puisqu’il n’y a plus de taxe à l’importation.

Tesla avait déjà indiqué que Gigafactory 3 produira les Tesla Model Y pour le marché chinois. La multinationale doit donc estimer que le succès du SUV 100 % électrique sera suffisamment grand pour qu’il y ait des lignes de production sur trois continents différents. La stratégie paraît logique puisque, à l’instar de la Model 3, il s’agit d’un modèle amené à connaître des volumes de ventes plus importants que la Model S et le Model X (uniquement assemblés aux États-Unis).

Il faudra dès lors surveiller de près la situation à Berlin, où Tesla a déjà rencontré des difficultés dans les préparatifs pour construire Gigafactory 4. En effet, des bombes historiques ont été trouvées sur le site puis des activistes ont retardé l’étape de déforestation. Aujourd’hui, c’est la pandémie de coronavirus qui repousse le développement, en raison d’une l’économie qui tourne au ralenti. Sur le site français de Tesla, la production du Model Y est toujours annoncée pour début 2021, ce qui peut paraître un peu optimiste compte tenu de la situation actuelle.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo