BMW a dévoilé le concept final i4, qui préfigure la future berline électrique du constructeur allemand. La version de série entrera en production en 2021.

Le salon automobile de Genève a été annulé en raison des risques liés au coronavirus, mais cela n’empêche pas les constructeurs de dévoiler leurs nouveaux pions. Très tôt ce mardi 3 mars, BMW a dégainé sa future voiture électrique sous la forme d’un concept qui donne un aperçu du modèle de série. La i4 sera une berline haut de gamme dotée de quatre portes. On espère que la version finale sera proche de ce Concept i4, tant il est réussi.

Les promesses techniques de BMW n’ont pas changé depuis les premières informations sur l’i4. La firme, qui commercialise déjà l’i3, vise toujours les 600 kilomètres d’autonomie à partir d’une batterie de 80 kWh (cycle WLTP). Cela sous-entend une efficience inouïe, qui devra être vérifiée au moment où on pourra conduire l’i4. La production sera lancée en 2021, à Munich, où le site historique a bénéficié d’un investissement de 200 millions d’euros pour adapter les lignes d’assemblage.

BMW i4 ou celles et ceux qui en ont marre des SUV électriques

Il est en tout cas intéressant de voir que, contrairement à Mercedes et Audi, BMW préfère miser sur une berline plutôt que sur un SUV pour son futur véhicule électrique. Et on peut affirmer que cette i4 ne manque pas d’atouts. Le design est très joli : il associe une silhouette fluide à un museau un peu plus agressif, relevé par une double calandre fermée cachant des capteurs. BMW a mis des touches de bleu un peu partout pour symboliser la motorisation électrique, articulée autour d’un bloc d’une puissance équivalente à 530 chevaux. Il serait suffisant pour passer de 0 à 100 km/h en 4 secondes et BMW n’a pas peur de le comparer à ses moteurs thermiques V8 — un détail qui parlera aux puristes.

BMW Concept i4 // Source : BMW

À l’intérieur, on retiendra surtout les deux larges écrans incurvés. Celui de bord installé derrière le volant sera de série sur l’i4 et la future iNEXT. En revanche, on peut sortir le carton rouge pour les matériaux choisis puisque BMW opte notamment pour du «  cuir naturel tanné à l’aide de feuilles d’olivier » à l’heure où le vegan commence à investir les habitacles (exemple : la Tesla Model 3).

BMW Concept i4 // Source : BMW

Du côté de la conduite, basée sur la cinquième génération de la technologie iDrive, le Concept i4 présente trois modes : Core, Sport et Efficient — dont les noms donnent une indication sur l’expérience et les performances à attendre. Les ingénieurs de BMW ont travaillé sur le système d’exploitation pour que l’interface s’adapte au mode sélectionné. Ils se sont aussi associés au compositeur Hans Zimmer pour la signature sonore. Bref, l’i4 est en pole position pour plaire au plus grand nombre en 2021.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo