Honda est parvenu à proposer la Honda e, sa citadine électrique, à 29 060 euros.

Ces derniers mois, on a vu Honda dévoiler, pas à pas, la première voiture électrique de son histoire, baptisée Honda e. Après les détails sur les performances et les images de son habitacle, le constructeur passe la troisième en officialisant la grille tarifaire en marge du salon automobile de Francfort. Dans un communiqué publié le 10 septembre 2019, on apprend que la citadine sera vendue à partir de 29 060 euros.

Ce prix annoncé par Honda tient malheureusement compte du bonus écologique de 6 000 euros, ce qui veut dire que la Honda e est très chère. Surtout si on la compare à la nouvelle Renault Zoé et à la Volkswagen ID.3, plus spacieuses et dotées d’une meilleure autonomie (un peu plus de 200 kilomètres pour la Honda e contre plus de 300 pour les autres).

Honda e // Source : Honda

40 000 personnes intéressées

La version grand public de la Honda e ressemble beaucoup aux prototypes. On retrouve un véhicule au look ramassé avec une bouille rondouillarde qui rappelle le robot Eve dans le film d’animation Wall-E (ses phares ressembles à des yeux). La Honda e sera disponible en deux versions qui se distinguent par leur puissance : 100 kW ou 113 kW (modèle Advance à 32 060 euros). On pourra opter pour une location longue durée : à partir de 390 euros par mois pour la plus chère de la gamme (après un premier loyer majoré de 3 300 euros).

Jean-Marc Streng, directeur général de la division européenne d’Honda, s’est félicité d’avoir reçu plus de 40 000 demandes d’information — signe qu’il y a un intérêt pour la Honda e. Celles et ceux qui veulent passer à l’acte d’achat pourront se rendre chez un concessionnaire dès le mois de septembre (y compris en France). Il faudra en revanche patienter jusqu’au début de l’été prochain pour les premières livraisons.

Partager sur les réseaux sociaux