Ferrari repousse toujours plus loin l'année à partir de laquelle il vendra des voitures 100 % électrique.

«  S’il doit y avoir une supercar électrique, alors Ferrari doit en être le pionnier  », disait feu Sergio Marchionne, alors président de Ferrari, en janvier 2018. Presque deux ans ont passé et on n’a toujours pas vu l’esquisse d’une voiture 100 % électrique chez l’illustre constructeur italien. Il faut dire que les plans ont changé. Dans des propos recueillis par Reuters le 12 décembre, Louis Camilleri, CEO, a douché les espoirs : il faudra désormais attendre 2025. Au moins. 

Ferrari estime que la technologie des batteries n’est pas encore prête. On peut lui donner raison en voyant l’autonomie de la Porsche Taycan, plus décevante qu’annoncée. En revanche, Tesla parvient à des prouesses sur ce critère très important. En attendant la maturité, Ferrari misera sur la motorisation hybride rechargeable, amorcée par la SF 90 Stradale dévoilée il y a quelques mois.

Ferrari SF90 Stradale // Source : Ferrari

Il faudra attendre pour voir une Ferrari 100 % électrique

« Il y a encore des problèmes significatifs en termes d’autonomie, de vitesse et de recharge. Nous finirons peut-être par en sortir une. Mais ce sera après 2025. Pas à court terme », explique Louis Camilleri, qui prône donc la patience. Ferrari veut d’abord se faire les crocs sur l’hybride, sachant qu’il aimerait que 60 % de ses voitures vendues en 2020 épousent cette motorisation. «  Nous allons nous pencher sur plusieurs types de motorisation pour déterminer celle qui sera la plus efficiente et en adéquation avec la vision de Ferrari pour le futur », conclut celui qui se félicite de boucler une nouvelle année record — une preuve que la firme n’a pas besoin de changer pour le moment.

Le positionnement de Ferrari reste pour le moins étrange à une époque où on voit de plus en plus de constructeurs se mettre à l’électrique, sinon à s’y essayer. Et, d’ici 2025, on imagine que tout ou partie des acteurs en commercialisera. Rien que cette année, on a vu Lotus officialiser son hypercar Evija et Pininfarina, qui a dessiné des Ferrari, faire rêver avec son bolide à 1 900 chevaux.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo