Ferrari amorce sa transition vers l'électrique en douceur, d'abord avec un modèle hybride rechargeable.

En janvier 2018, Ferrari semblait piquée dans son orgueil en voyant Tesla fanfaronner avec son futur Roadster électrique, supposément capable d’avaler le 0 à 100 km/h en 2,1 secondes. Le 29 mai 2019, la prestigieuse italienne a lâché une première contre-attaque : la SF90 Stradale est un bolide hybride rechargeable qui peut atteindre les 100 km/h en 2,5 secondes.

Il faudra attendre encore un peu avant de voir Ferrari sortir un bolide 100 % électrique. Ce qui fera mentir feu Sergio Marchionne, qui disait : « S’il doit y avoir une supercar électrique, alors Ferrari doit en être le pionnier  ». Ce qui ne veut pas dire que la SF90 Stradale n’en donnera pas pour son argent, malgré son prix inconnu. 

Ferrari SF90 Stradale // Source : Ferrari

Une hybride rechargeable de 1 000 chevaux

En termes de performances, la SF90 Stradale ne décevra pas les férus d’automobile. Il faut dire que Ferrari associe un bloc V8 à trois petits moteurs électriques pour une puissance totale de 1 000 chevaux. Soit de quoi permettre à l’engin de monter jusqu’à une vitesse maximale de 340 km/h. On notera quand même que la SF90 Stradale, dont le nom fait référence aux 90 ans de la marque sportive Scuderia, n’est pas la première hybride du catalogue, la LaFerrari lui ayant damé le pion. Néanmoins, cette dernière n’était pas rechargeable. 

La SF90 Stradale sera capable de rouler pendant 25 — petits — kilomètres en mode 100 % électrique grâce à une batterie de 7,9 kWh. Dans ce mode économique, la vitesse s’arrête à 135 km/h. L’un des moteurs électriques est installé à l’arrière, entre le bloc thermique et la boîte de vitesses, et sert de dérivé à une technologie employée en Formule 1. Ferrari est également fier d’annoncer que la SF90 Stradale est équipée de quatre roues motrices.

Ferrari SF90 Stradale // Source : Ferrari

La SF90 Stradale dispose de quatre modes de conduite :

  • eDrive (100 % électrique),
  • Hybrid (mode par défaut),
  • Performance (pour se faire plaisir)
  • Qualify (pour se faire encore plus plaisir avec un maximum de puissance)

Esthétiquement, la voiture est très jolie avec son museau courbé, ses discrets blocs optiques en forme de lettre C, ses prises d’air assumées, son arrière sculpté et son cockpit bombé. Si elle est pensée pour tourner une nouvelle page, la SF90 Stradale reste une Ferrari.

Ferrari SF90 Stradale // Source : Ferrari

Partager sur les réseaux sociaux