Volkswagen a livré un premier aperçu de son ID. Space Vizzion, septième membre de la gamme, qui sera commercialisé fin 2021.

Volkswagen prend encore un peu d’avance. Dans un communiqué publié le 7 novembre, le constructeur allemand dévoile le septième membre de sa gamme ID. 100 % électrique. Il s’agit du Space Vizzion, un break dérivé de la Vizzion qui fera le voyage jusqu’au salon automobile de Los Angeles. Comme les autres, il est bâti sur la plateforme de développement MEB. La commercialisation de la version de série est attendue pour fin 2021 en Amérique du Nord, en Europe et en Chine.

« Avec l’ID. Space Vizzion, nous avons créé un tout nouveau segment 100 % électrique », se permet Klaus Bischoff, en charge du design chez Volkswagen. Il est vrai que nous n’avions pas encore vu de break électrique, ces berlines assez imposantes qui offrent l’habitabilité d’un SUV.

Volkswagen ID. Space Vizzion // Source : Volkswagen

L’ID. Space Vizzion annoncé avec 590 km d’autonomie

Si le Space Vizzion est rattaché à la Vizzion, on remarque quelques différences esthétiques. Outre l’arrière, on voit que Volkswagen a retravaillé la face avant, moins radicale sur le break (d’aucuns diraient plus familiale). En prime, le bandeau lumineux qui lit les deux optiques est situé sur le dessus, là où il souligne les phares sur la Vizzion. Les deux voitures ont en commun ce cockpit bombé et très profilé.

D’ailleurs, un gros travail aérodynamique a été effectué sur le Space Vizzion, nanti de plusieurs ouvertures pour le flux d’air. Volkswagen annonce une autonomie de 590 kilomètres selon le cycle WLTP, en partie permise par « l’efficacité de la motorisation ». Aucune information n’est partagée sur le groupe propulseur, ni sur les performances en termes d’accélération et de vitesse.

Volkswagen ID. Space Vizzion // Source : Volkswagen

Dans l’habitacle, Volkswagen met en exergue la digitalisation et… le cuir artificiel AppleSkin — issu de la production de jus de pomme. L’illustration montre un intérieur très épuré, avec un grand écran dédié au divertissement placé au centre. Derrière le volant, le Space Vizzion conserve quand même un espace pour afficher les informations essentielles à la conduite.

Partager sur les réseaux sociaux