L'IIHS, qui teste la sécurité des voitures, a attribué la note maximale à la Tesla Model 3. La Model S n'avait pas eu droit à cet honneur.

Certains doutaient encore de la sécurité de la Model 3 de Tesla ? La berline plus abordable a reçu les honneurs du prestigieux organisme IIHS (Insurance Institute for Highway Safety), qui s’est rangé du côté de l’entité européenne NCAP pour lui attribuer la note maximale. La Model 3 est même considérée comme un ‘Top Safety Pick+’. Tesla n’a pas manqué de s’en féliciter dans un article publié le 18 septembre 2019.

En matière de sécurité, la Model 3 est supérieure à la Model S selon les observations fournies par l’IIHS. La berline premium, actuellement testée au Nürburgring, n’avait pas reçu les meilleures distinctions en raison d’un résultat seulement « acceptable » en collision frontale côté conducteur et de phares pas suffisamment lumineux.

Tesla Model 3, essai européen // Source : Louise Audry et Julien Cadot

La Tesla Model 3 fait aussi bien que l’Audi e-tron

Après ses crash-tests, l’IIHS met en exergue la manière avec laquelle l’habitacle maintient sa structure lors de chocs, majoritairement encaissés par le museau de la voiture (qui absorbe mieux que s’il y avait un moteur). Il n’y a aucun problème a relever avec les airbags non plus. Ils se déclenchent au bon moment et protègent très bien le conducteur et le passager. Quant au toit en verre, il est ultra résistant.

Le frein automatique d’urgence a été défini comme supérieur. Dans les tests mis en place par l’IIHS, il a évité des collisions à 20 et 40 km/h. Sur la qualité lumineuse fournie par les phares, l’organisme indépendant avait attribué la note ‘acceptable’ en mai dernier. Depuis, Tesla a amélioré sa copie, d’où la recommandation désormais plus positive.

À noter que la Model 3 n’est pas la première voiture électrique à se distinguer auprès de l’IIHS. Le SUV e-tron d’Audi lui avait emboîté le pas.

Partager sur les réseaux sociaux