À l'occasion du salon automobile de New York, Kia a présenté un concept électrique et autonome au design audacieux.

Kia n’a pas choisi le salon automobile de Shanghai mais celui de New York pour dévoiler sa vision du futur en matière de mobilité. Présenté le 17 avril 2019, son concept HabaNiro est présenté comme une ‘everything car‘, soit une voiture polyvalente qui n’appartient à aucune catégorie connue. Elle est bien évidemment électrique et autonome (elle rêve de niveau 5…).

Selon les dires un peu présomptueux de Kia, le HabaNiro associerait des technologies plus avancées que celles qui ont permis aux hommes de marcher sur la lune. Pour un événement qui s’est passé en 1969 avec des outils éprouvés à l’époque pour garantir la sécurité de la mission, la comparaison n’est quand même pas la plus adéquate. Mais avec ses portes papillon qui s’ouvrent comme des ciseaux, le prototype donne l’impression de vouloir s’envoler.

Concept Kia HabaNiro // Source : Kia

Il y a tout dans cette voiture

Kia n’a rien oublié en route avec son HabaNiro, animé par quatre roues motrices et capable de tenir plus de 480 kilomètres en une seule charge. Décrit comme un SUV utilitaire compact, le véhicule serait aussi à l’aise en ville que pour des balades hors piste (d’où la conduite autonome de niveau 5). «  Nous avons imaginé une voiture pour tout le monde et pour tout », indique Tom Kearns, en charge du design et visiblement très fier du résultat livré par ses équipes. 

Esthétiquement, le HabaNiro opte pour un look rugueux, matérialisé par un bouclier musclé (décrit comme un museau de requin), des épaules larges et une apparence cubique.

Concept Kia HabaNiro // Source : Kia

Dans l’habitacle, la prédominance du rouge attire le regard. Étonnamment, on ne retrouve ni large écran central ni bouton physique. Pour épurer au maximum l’intérieur, Kia mise sur un affichage tête haute de pointe. Le constructeur coréen évoque aussi un système de ventilation et des éclairages d’ambiance pour garantir une atmosphère agréable. Sans oublier de l’intelligence artificielle pour s’adapter à l’état émotionnel du conducteur et l’aider dans son pilotage. En bref, tous les mots clés sont cochés.

Partager sur les réseaux sociaux