Daimler lance son service d'autopartage car2go ce 15 janvier 2019 à Paris.

Autolib’ connaît son troisième remplaçant en l’espace de quelques semaines. Dans un communiqué de presse daté du 15 janvier 2019, le groupe Daimler a officialisé le lancement de son service d’autopartage car2go à Paris. À partir d’aujourd’hui, on peut donc prendre l’une des 400 Smart électriques mobilisées pour se rendre d’un point A à un point B.

S’il bénéficie de l’expérience de Daimler, pionnier et leader mondial de l’autopartage en free-floating (sans station), car2go entre en concurrence directe avec les solutions proposées par Renault (Moov’in.Paris) et PSA (Free2Move).

car2go // Source : Daimler

De 0,24 € à 0,34 € la minute

Daimler est fier d’annoncer que Paris devient la 26e ville dans le monde à accueillir car2go, et la quatrième à bénéficier d’une flotte de voitures 100 % électriques. En prime, la Smart représente le véhicule urbain par excellence en raison de ses mensurations.

car2go repose sur un abonnement (inscription gratuite pendant trois mois, avec 10 euros de crédit offert) et une application qui permet de géolocaliser les Smart disponibles près de sa position. On en réserve une pendant 15 minutes, on l’ouvre grâce à son smartphone et on peut ensuite circuler jusqu’au lieu de son choix dans une zone de 77 km2 (Paris intra-muros).

Du côté des tarifs, Daimler opte pour la flexibilité reposant sur le principe du yield management. Plus concrètement, le prix à la minute fluctue en fonction de la demande — de 0,24 à 0,34 euro. «  Ce tarif comprend les frais de recharge, de parking et d’assurance », précise Daimler. Petit bonus non négligeable : celles et ceux qui prendront le temps de brancher une Smart à une borne recevront un crédit de 3 euros (si la batterie est tombée en dessous des 60 %). À ce sujet, il sera possible de réutiliser les bornes autrefois affectées à Autolib’ — a confirmé Daimler auprès de Numerama. 

Partager sur les réseaux sociaux