Elon Musk a annoncé que le premier tunnel de la Boring Company sera inauguré le 18 décembre 2018. L'entreprise exposera également ses modules de transport à cette occasion.

C’est une nouvelle fois par un message télégraphique d’Elon Musk que nous obtenons des nouvelles de la Boring Company.

« Lancement de produit Boring Company le 18 décembre. Plus qu’une ouverture de tunnel. Cela inclura des voitures de transports modifiées mais apte à la conduite sur route, et des ascenseurs reliant le sol aux voitures du tunnel. » a tweeté Elon Musk.

Le milliardaire date ainsi l’inauguration du premier tunnel de son entreprise, mais, plus surprenant, il annonce également que les modules de transport seront disponibles pour la démonstration.

Le tunnel concerné par ces tweets couvre 2 miles de distance — soit environ 3,2 kilomètres — à Hawthorne, une banlieue de Los Angeles dans laquelle est installé le siège social de SpaceX, au pied duquel se trouve l’entrée du tunnel.

La Boring Company devrait présenter ses ascenseurs à cette occasion. // Source : Boring Company

Il servira de preuve de concept aux ingénieurs de la Boring Company pour leurs expérimentations, ce qui signifie qu’il ne transportera pas de passagers de façon régulière. Cette ouverture présente un retard de 8 jours, puisque Elon Musk visait un lancement le 10 décembre deux mois auparavant. Le tunnel est terminé depuis plusieurs semaines, mais les finitions ont demandé plus de temps que prévu.

Les premiers modules de transports en démonstration ?

La vraie surprise de cette annonce porte sur les « voitures de transport autonomes modifiées mais aptes à la route. » Derrière cette périphrase complexe, le patron de la Boring Company laisse entendre qu’on pourrait voir les nacelles de transport qui circuleront dans le tunnel. Ces véhicules électriques et autonomes doivent se déplacer à une vitesse de plus de 240 kilomètres heures. Le compte de l’entreprise a précisé qu’elle avait besoin de quelques jours supplémentaires pour finir l’habitacle.

Puisqu’il parle de « véhicule modifié mais légal sur la route », on pourrait spéculer sur des véhicules Tesla qui fonctionneraient en autonomie dans le tunnel.

Le milliardaire avait précisé en octobre que l’annonce serait suivi le lendemain de démonstration gratuites pour le public. Reste à savoir si cela est toujours d’actualité.

Partager sur les réseaux sociaux