Tesla a commencé à déployer une mise à jour permettant aux propriétaires d'une Model 3 Performance d'activer le Track Mode (mode circuit).

Tesla a commencé à déployer une mise à jour qui permet d’activer un mode circuit (« Track Mode ») pour les Model 3 Performance. Dans un communiqué publié le 8 novembre 2018, le constructeur américain en a dit plus sur le fonctionnement, qui sera encore amélioré dans les mois à venir.

À quoi sert ce Track Mode ? Tout simplement à offrir les meilleures performances possibles dans le cadre d’une conduite sur piste. Étant donné qu’une voiture électrique n’a aucun équivalent au démarrage (accélération franche et fluide), Tesla s’est concentré sur un autre aspect important : la tenue de route dans les virages.

Model 3 noir obsidien // Source : Tesla

L’importance des deux moteurs

Tesla s’appuie sur les deux moteurs — situés à l’avant et l’arrière — de la Model 3 Performance pour renforcer la sportivité de son produit. Plus concrètement, il a donné naissance à un système capable de réguler le couple (force du mouvement de la rotation) délivré : «  En contrôlant avec précision si le couple va vers les roues avant ou arrière, le double moteur de la Model 3 peut immédiatement baisser ou augmenter la rotation de la voiture en plein virage. Cela nécessite un contrôle très rapide du couple et la capacité, pour la voiture, de réguler avec précision l’adhérence de chaque pneu ». 

Concrètement, si le couple se concentre sur l’arrière, le véhicule peut plus facilement s’inscrire dans une courbe, même à haute vitesse.

Le Track Mode joue sur le contrôle de la stabilité de la voiture, un élément standard qui est atténué ou tout simplement désactivé chez les autres modes sportifs. À la place, Tesla s’en remet à sa propre technologie, baptisée Vehicle Dynamics Controller. Elle permet d’assurer la tenue de route en cas de conduite normale mais aussi d’augmenter les performances sur circuit.

Une fois le Track Mode activé, on bénéficie de :

  • Une surveillance continue du couple de manière à le corriger au besoin ;
  • Une récupération d’énergie accrue lors du freinage ;
  • Un frein moteur plus puissant ;
  • Un système de refroidissement plus agressif pour réduire la température ;
  • Une puissance augmentée dans les virages.

Il n’y a plus qu’à essayer.

Partager sur les réseaux sociaux