Skoda donne un aperçu de son futur modèle électrique abordable. Avec un tarif annoncé à partir de 25 000 €, il pourrait faire mal à certains concurrents. Voici ce que l’on sait déjà à propos de ce futur modèle.

Alors que l’on attend de Skoda que la marque officialise son nouveau Elroq 100 % électrique dans les prochains mois, c’est avec le modèle suivant que le constructeur tchèque crée la surprise ce 15 mars. Skoda a dévoilé pendant sa conférence annuelle cet atout sorti de sa manche pour séduire les amateurs de voitures électriques à budget raisonnable.

Avant même d’avoir toutes les informations de ce futur Skoda Epiq, celui-ci coche déjà pas mal de cases pour s’assurer un certain succès. Look et premières données techniques donnent envie d’en découvrir plus sur le modèle électrique. Il faudra par contre attendre 2025 pour qu’il soit lancé.

Ce qu’il faut retenir du modèle

Le Skoda Epiq va chercher à séduire les amateurs de petits SUV urbains avec ses 4,10 mètres de long. Il offre quand même un bel espace intérieur et son coffre est annoncé pour 490 litres de contenance. Cela semble presque trop beau pour être vrai, il faudra attendre la fiche détaillée pour savoir exactement ce qui est pris en compte dans cette mesure du coffre, car pour le moment, il offrirait plus de 100 litres de plus que ses concurrents aux dimensions équivalentes.

Skoda Epiq  // Source : Skoda
Premier aperçu du futur Skoda Epiq // Source : Skoda

Skoda promet environ 400 km d’autonomie. Le modèle partagera la même base que 3 autres modèles du groupe et sera fabriqué en Espagne. La plateforme utilisée est une déclinaison plus petite de la plateforme MEB. Skoda n’a pas apporté d’autres précisions sur les caractéristiques du modèle, si ce n’est que le modèle disposera de la charge bidirectionnelle, comme la nouvelle Renault 5.

Cette présentation permet surtout de se familiariser avec le style de ce futur modèle. Skoda l’avait annoncé, le concept Vision 7S servirait d’inspiration à de futurs modèles de la marque. L’Epiq est en effet une réinterprétation du style « Modern solid » désormais cher à la marque tchèque. Le modèle ne fait pas dans la dentelle, malgré son gabarit compact, il fait particulièrement robuste. Skoda innove aussi particulièrement sur la signature du modèle, un peu inspirée de Volvo, mais qui rend assez bien sur ces premières ébauches.

L’intérieur s’inspire aussi du concept Vision 7S avec un environnement assez minimaliste, où les matériaux recyclés ne se cachent pas. Comme toujours dans les modèles Skoda, c’est l’esprit « simply clever » qui prime avec des rangements astucieux et des solutions pratiques comme des crochets pour les sacs. L’intérieur est en tout cas moderne avec un nouveau volant et un grand écran de 12,9 pouces, peut-être moins sur la finition la plus basse à 25 000 €.

Intérieur du futur Skoda Epiq // Source : Skoda
Intérieur du futur Skoda Epiq // Source : Skoda

Un petit modèle qui va grandement contrarier ses concurrents

Avec une longueur de 4,10 mètres, le Skoda Epiq va venir tailler des croupières à plusieurs modèles déjà bien implantés sur le marché français. Avec ce gabarit et ce style, la première victime désignée n’est autre que le Jeep Avenger, voiture de l’année 2023, et dont le tarif débute à partir 38 000 €. Pour une autonomie relativement similaire de 400 km, les 13 000 € d’écart en faveur du futur Epiq pourrait bien détourner l’intérêt des clients pour le modèle de Jeep.

L’Avenger n’est pas le seul modèle du groupe qui pourrait souffrir de cette alternative tchèque plus abordable : Peugeot e-2008 et Fiat 600e, qui pour le moment n’avaient pas de concurrence, autre qu’interne, vont devoir apprendre à partager le gâteau.

Futur Skoda Epiq Concept Skoda Vision 7S

Stellantis pourra toujours se consoler avec ses nouveaux modèles plus low cost : Citroën ë-C3, puis la Fiat Panda. Sauf que les performances sont un peu en dessous de la proposition de Skoda. Le match pourrait donc se retrouver plus serré que prévu en 2025.

Il ne faut pas oublier que d’ici à la fin de l’année, Renault va aussi venir amener sur le marché sa Renault 4. Ce modèle viendra aussi chasser une clientèle assez similaire à des tarifs normalement assez compétitifs. Mais il est bon de voir les marques s’écharper sur des prix enfin plus abordables pour les clients.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.