Après deux mois particulièrement intenses, il n’est pas forcément étonnant d’observer un ralentissement des immatriculations en ce mois de janvier. Il ne faudrait pas que cela dure, surtout que les volumes de certains modèles produits en Chine vont continuer de baisser.

Le marché des voitures électriques n’avait pas été aussi calme depuis le mois d’août 2023. Les chiffres des immatriculations du mois de janvier 2024, publiés par AAA Datas, viennent de tomber en ce 1ᵉʳ février. La frénésie de la fin du bonus écologique (pour certains modèles) et des objectifs annuels étant passée, la voiture électrique se trouve apparemment entre deux vagues.

Ce mois de janvier réserve quand même quelques surprises quant au classement des modèles électriques et des volumes.

46 % d’immatriculations en moins par rapport à décembre

En observant les volumes des modèles en tête du classement du mois de janvier, l’information saute assez rapidement aux yeux. Le marché s’est bien calmé par rapport au dernier trimestre 2023. Il faut dire que les données des deux derniers mois sont un peu faussées par la course au bonus écologique des modèles produits en Chine. Pour autant, certaines livraisons du premier trimestre 2024 devraient encore bénéficier de cet effet, puisque les constructeurs ont jusqu’au mois de mars pour livrer les modèles commandés fin 2023 pour bénéficier de l’ancien bonus.

Le mois de janvier s’est conclu avec seulement 20 017 nouvelles voitures électriques immatriculées en France. C’est certes beaucoup mieux que le mois de janvier de l’année passée avec ses 14 626 immatriculations – soit +37 % par rapport au même mois en 2023. Mais la différence est très nette par rapport aux mois de novembre et décembre.

Volume d'immatriculations des VE sur les 6 derniers mois // Source : AAA datas - compilé par Raphaelle Baut pour Numerama
Volume d’immatriculations des VE sur les 6 derniers mois // Source : AAA datas – compilé par Raphaelle Baut pour Numerama
MoisimmatriculationsVariation mois précédent
Aout 202319 655
Septembre 202330 172+54 %
Octobre 202325 472-16 %
Novembre 202330 769+21 %
Décembre 202337 352+21 %
Janvier 202420 017-46%

Quelques surprises dans le classement

Cela faisait un moment que la Peugeot e-208 n’était pas apparue en aussi bonne forme, en tête du classement des immatriculations françaises de voitures électriques. Il semble un peu tôt pour que les modèles immatriculés dans le cadre du leasing électrique à 99 €/mois aient vraiment commencé à influencer les immatriculations. En tout cas, la production a repris des couleurs après des mois un peu ternes.

Peugeot e-208 (2023)  // Source : Peugeot
Peugeot e-208 (2023) // Source : Peugeot

Il n’est pas réellement surprenant de trouver la Dacia Spring, la Tesla Model 3 et le Tesla Model Y sur les places suivantes du classement. Les volumes ont quand même bien baissé pour l’ensemble de ces références, même si l’on sait que Tesla fonctionne toujours par vagues. Rien d’étonnant à retrouver ensuite la Fiat 500e, la MG4 et la Renault Mégane e-tech qui sont habitués à ces positions dans le classement.

ModèleImmatriculations en janvier 2024
Peugeot e-2082 178
Dacia Spring1 937
Tesla Model 31 623
Tesla Model Y1 477
Fiat 5001 393
Renault Mégane e-tech1 063
MG4924
Renault Twingo620
Kia Niro EV511
BMW iX1467
Fiat 600445
Mini Cooper SE423
Hyundai Kona367
BYD Atto3328
Citroën ë-C4308
Volvo EX30307
Renault Zoé274
Skoda Enyaq253
Kia EV6241
Volvo XC40228
source : AAA Datas
Volvo EX30 // Source : Ulrich Rozier pour Numerama
Volvo EX30 // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Pour le début de ses livraisons aux clients, le Volvo EX30 s’offre la 16ᵉ place du classement du mois de janvier. Il fait partie des surprises de ce début d’année. Un autre modèle semble bénéficier d’un lancement commercial réussi, c’est la Fiat 600e qui se classe ce mois-ci à la 11ᵉ place. La marque italienne aurait-elle trouvé la bonne recette pour séduire les clients français ?

Le BYD Atto3 fait aussi une apparition remarquée dans le top 20 avec 328 modèles immatriculés. Pour autant, il n’est pas exclu que la marque chinoise ait constitué un stock stratégique sur ce modèle.

À l’exception du Skoda Enyaq, qui se maintient dans le top 20, le reste des modèles du groupe Volkswagen continue de chuter dans le classement et sur les volumes. Les fermetures d’usine doivent contribuer à ce résultat, mais espérons pour le groupe que les réajustements tarifaires du mois de janvier aident les modèles à revenir un peu plus dans la lumière. On ne peut pas dire que les clients français boudent les modèles allemands ou premium car, depuis plusieurs mois, le BMW iX1 se portent surprenamment bien.

bmw-ix1-fiche-produit

Dès le mois prochain, les tendances pourraient s’inverser sur les leaders du classement. Même si Tesla va certainement conserver une position haute, le leasing social et la fin du bonus pour certains devraient commencer à influencer le marché français.

Pour ne rien manquer des principales tendances du marché de la voiture électrique, abonnez-vous à notre newsletter Watt Else. Chaque semaine, la newsletter vous apportera des éclairages sur ce secteur et le tout sans langue de bois.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !