En augmentant la durée de garantie du nouveau Peugeot e-3008 jusqu’à 8 ans, le constructeur français espère bien lever les derniers doutes de certains acheteurs hésitant à passer à l’électrique. Est-ce vraiment nécessaire ?

De la conférence e-Lion diffusée ce 30 janvier par Peugeot, c’est probablement l’information qui peut réellement intéresser les clients finaux de la marque française : la garantie du constructeur passe de 2 à 8 ans sur le nouveau e-3008.

Cela peut sembler relativement anecdotique, mais c’est assez important pour rassurer certains acheteurs qui craignent (inutilement) la panne d’une technologie qu’ils ne connaissent pas bien encore. Le manque de recul sur le fonctionnement des motorisations électriques et de la batterie reste un frein à l’achat. Alors, tous les moyens sont bons pour convaincre d’acheter en plus d’un prix de départ à partir de 44 990 €.

La première marque européenne à le faire

La patronne de la marque Peugeot, Linda Jackson, n’a pas hésité à préciser que ce changement de durée de garantie est un élément « très important pour les clients » et qui pourrait « changer la donne pour la marque ».

Peugeot est en effet le premier constructeur européen à proposer une telle durée de garantie. Il faut dire que les constructeurs européens n’ont jamais vraiment eu besoin de jouer sur cet argument commercial pour rassurer les clients, la réputation de fiabilité de la marque est normalement suffisante.

Nouveau Peugeot e-3008 // Source : Peugeot
Nouveau Peugeot e-3008 // Source : Peugeot

Les longues garanties constructeurs étaient jusqu’à maintenant plutôt la spécialité de marques asiatiques comme Kia et ses 7 ans de garantie, ou même BYD qui propose 6 ans de garantie, afin d’avoir des arguments en plus pour convaincre les clients du sérieux de la marque. Il est surprenant de voir que Peugeot vient de quadrupler la durée de sa garantie, alors qu’elle plafonnait au minimum légal de 2 ans depuis des années.

Linda Jackson le présente comme l’argument choc de Peugeot pour accompagner le lancement de son SUV Peugeot e-3008 : « nous voulons leur donner une tranquillité d’esprit et les aider à passer à l’électrique sans aucun stress. » C’est légitime, mais cela interroge quand même.

8 ans ou 160 000 km en suivant le protocole d’entretien (dans le réseau)

Pour bénéficier de cette garantie rallongée, il est nécessaire de suivre le protocole d’entretien du véhicule (recommandé dans le réseau Peugeot bien sûr) : soit tous les deux ans ou 25 000 km. À l’issue du premier passage en atelier, la période de garantie est rallongée de 2 ans, puis ainsi de suite jusqu’à la limite de 8 ans. L’acheteur qui ne suit pas scrupuleusement les recommandations du constructeur ne sera donc pas couvert au-delà des deux premières années.

Plateforme STLA Medium  // Source : Peugeot
Plateforme STLA Medium // Source : Peugeot

La garantie couvre les pannes classiques d’un constructeur automobile : les éléments du moteur, du chargeur, le groupe motopropulseur, les composants électriques et mécaniques des véhicules. La garantie spécifique à la batterie reste identique à ce que la marque propose déjà sur l’ensemble de sa gamme 100 % électrique, qui était déjà de 8 ans ou 160 000 km et une capacité de la batterie restante supérieure à 70 %.

Cette garantie sera disponible sur le e-3008, et très certainement le e-5008 qui utilisera exactement les mêmes éléments. Selon les réponses données par Phil York, directeur marketing et communication de Peugeot, les autres modèles sur la base de la plateforme e-CMP (e-208, e-2008, e-308…) ne devraient pas en bénéficier, y compris la future e-408 prévue sortir en 2024. Cela reste quand même à confirmer quand le modèle arrivera sur le marché, cela pourrait changer d’ici là.

Le directeur marketing et communication a conclu la présentation de cette nouveauté par cette phrase : « Cela témoigne vraiment de la confiance que nous accordons à la qualité et la durabilité de la nouvelle e-3008 ». Certains clients de la marque vont assurément trouver la déclaration particulièrement maladroite pour tout le reste de la gamme du constructeur, mais laissons le bénéfice du doute à Peugeot. Il faut surtout comprendre que plus que n’importe quel autre modèle de la gamme, Peugeot mise tout sur le succès commercial du e-3008.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !