Le gouvernement aurait décidé d’ouvrir les vannes du financement pour le leasing social (appelé aussi « voiture à 100 € par mois »). Cependant, l’argent donné aux uns sera probablement retiré de la somme disponible pour les autres, c’est-à-dire ceux qui ne peuvent bénéficier que du bonus écologique.

Malgré les demandes d’éclaircissement, le gouvernement semble faire la sourde oreille aux requêtes des acteurs de la filière automobile. Les concessionnaires se retrouvent toujours dans une situation floue quant aux dispositifs en place pour les voitures électriques, et les clients doivent également composer avec une part d’inconnu.

Combien de dossiers en leasing social seront-ils acceptés ? Jusqu’à quand ? Quel sera le montant du bonus 2024 ? Sera-t-il rétroactif pour les commandes passées depuis le 1er janvier ? Nous avons demandé des éclaircissements au ministère la semaine passée, sans avoir obtenu de réponse pour l’heure. Selon un article d’Auto Infos du 29 janvier 2024, l’organisation patronale de l’automobile Mobilians aurait obtenu de son côté quelques informations à ce sujet de la part du ministère.

Le leasing social disponible jusqu’à un stop par décret

Ce dispositif de leasing électrique est réservé aux ménages avec un revenu fiscal inférieur à 15 400 € et faisant plus de 8 000 km par an pour le travail. Alors qu’environ 35 000 dossiers auraient déjà été déposés pour l’obtention de ce dispositif, les concessionnaires s’interrogent sur la suite.

Les modèles Stellantis retenus pour le leasing social // Source : Stellantis
Les modèles Stellantis retenus pour le leasing social. // Source : Stellantis

Initialement, le gouvernement avait indiqué que 20 000 à 25 000 véhicules seraient éligibles en 2024 à cette aide exceptionnelle du gouvernement. Mais, les choses pourraient avoir changé face au succès de cette offre de leasing comprise entre 40 et 150 € par mois. Le gouvernement semble avoir ouvert les vannes pour financer plus de véhicules dès cette année, sachant qu’il apporte une aide à hauteur de 13 000 € par véhicule.

Les pouvoirs publics auraient indiqué à Mobilians : « Il n’y a pas de quota des 20 000 dossiers. La parution d’un décret mettra fin au dispositif. Les demandes déposées avant ce décret seront honorées. » Une bonne nouvelle pour les clients qui veulent encore en profiter. Les concessionnaires, eux, doivent avoir l’impression de jouer à « 1-2-3 soleil » ou « 1-2-3 décret » dans le cas présent.

Plus il y aura de leasing social, moins il y aura de bonus

Il faut être conscient que le leasing social, le bonus écologique, la prime retrofit et la prime à la conversion font partie de la même enveloppe budgétaire. Ce budget était de 1,7 milliard en 2023 et devrait être seulement de 1,5 milliard d’euros en 2024. Plus de dispositifs d’aides avec moins de budget, le compte n’est pas vraiment bon.

Source : Raphaelle Baut
Quel bonus pour le Model Y en 2024 ? // Source : Raphaelle Baut

Le décret, qui aurait dû fixer au 1er janvier les montants du bonus écologique et de la prime à la conversion, n’a toujours pas été publié à la date du 29 janvier. Le gouvernement indiquait en début d’année que « des arbitrages étaient toujours en discussion » pour justifier le retard de publication. L’hypothèse bien plus probable est désormais que la fin du leasing électrique définira ce qu’il restera comme enveloppe budgétaire pour les autres aides.

Admettons que le leasing électrique, qui devait nécessiter 325 millions d’euros (25 000 dossiers à 13 000 € d’aides), se retrouve finalement déjà à un total de 455 millions dépensés, ou plus, d’ici à la fin du dispositif. Ce serait autant de budget qui ne pourra pas être distribué aux acheteurs utilisant le bonus écologique, qu’il soit majoré ou non, et/ou la prime à la conversion.

Une rumeur en décembre faisait état d’une baisse de 1 000 € du bonus, passant à 5 000 à 4 000 € pour les ménages. Il n’est désormais pas exclu que la baisse soit plus importante. Il est également possible que ce montant de bonus soit rétroactif pour les commandes réalisées en janvier.

Selon le délégué général de Mobilians, Xavier Horent, repris par Autos infos, la publication du bonus est à présent attendue « autour du 1er février ». Ce qui pourrait par ailleurs coïncider avec l’ultime coup de sifflet d’un mois de « Leasing january ».


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.