Alors que la campagne de financement participatif doit se terminer le 26 janvier 2023, Sono Motors n’a même pas atteint la moitié de son objectif de 3 500 Sion vendues.

En décembre dernier, Sono Motors lançait un appel à sa communauté en commençant son intervention par un : « nous avons échoué ». Pour sauver le développement de sa voiture électrique recouverte de panneaux solaires, il fallait que l’entreprise récupère l’équivalent de 3 500 Sion intégralement payées en moins de 50 jours. Alors qu’il ne reste qu’un peu plus d’une journée à cette campagne de financement pour atteindre son objectif, le compteur n’a même pas atteint la moitié de cet objectif. L’échec semble donc se confirmer.

Campagne Save Sion de Sono Motors // Source : Capture du site Sono Motors
Campagne Save Sion de Sono Motors // Source : Capture du site Sono Motors

Mise à jour du 26/01/2023 : Les fondateurs de Sono Motors viennent d’annoncer la prolongation de la campagne de financement. Au lieu de se terminer ce 26 janvier, l’opération est encore active jusqu’au 28 février 2023. L’entreprise espère toujours atteindre les 100 millions d’euros (ou 3 500 Sion) avec ces 33 jours supplémentaires de sursis.

Un objectif de 3 500 voitures bien trop ambitieux

En annonçant un objectif de 3 500 Sion complètement payées, soit plus de 100 millions d’euros récoltés par ce biais, le projet de financement participatif de Sono Motors semblait particulièrement élevé.

Pour participer à cette campagne, les clients peuvent soit :

  • Prépayer complètement un modèle Sion à 27 800 €, en bénéficiant d’une remise de 2 100 €
  • Augmenter le montant de leur acompte, s’ils avaient déjà une voiture en précommande.

Les premiers soutiens du projet ont rapidement répondu présents : 24 heures après l’appel de la marque, plus de 150 voitures Sion étaient déjà intégralement payées. Les appels relayés sur les groupes Facebook des fans du projet Sono Motors ont contribué à propager le message de l’entreprise allemande pour motiver les acheteurs. Le compteur, visible directement sur le site de Sono Motors, a ainsi rapidement augmenté. Le 26 décembre, Sono Motors se félicitait, dans un communiqué de presse, avoir passé l’équivalent de 1 000 Sion intégralement payées.

Puis, comme souvent dans les campagnes de financement participatif, l’engouement s’est tari. La marque a tenté à plusieurs reprises de se montrer optimiste sur les résultats de cette campagne #SaveSION, mais l’avenir semble mal engagé.

Sono Motors n’a même pas atteint la moitié de son objectif à 1 jour de la fin

Ce 25 janvier 2023, le compteur du site de Sono Motors affiche 1 575 Sion vendues, soit 47 099 592 euros, au lieu de 3 500 Sion — ou 104 650 000 euros attendus d’ici à la fin de journée du 26 janvier. En somme, l’opération n’a seulement atteint que 45 % de l’objectif fixé pour cette campagne. Dans un dernier sursaut, on peut imaginer qu’elle atteindra peut-être 50 % de son objectif.

Sono Motors continue le développement de la Sion // Source : Sono Motors
Sono Motors continue le développement de la Sion // Source : Sono Motors

D’un point de vue extérieur, cela reste un échec pour Sono Motors, sauf que l’entreprise se montre bien plus positive. Dans son dernier communiqué de presse du 17 janvier, le PDG et cofondateur de Sono Motors, Laurin Hahn, déclarait : « Plusieurs milliers de soutiens ont déjà fait de cette campagne l’une des plus importantes en Europe et envoient un signal clair qu’ils veulent le Sion, une alternative abordable aux e-SUV encombrants et coûteux. Ils indiquent également qu’une révolution de la mobilité respectueuse du climat en Europe est à la fois nécessaire et souhaitée. Dans le même temps, nous pensons que la somme de 40 millions d’euros de nouvelles réservations envoie un message fort aux investisseurs et nous avons reçu des réactions positives depuis l’annonce de la campagne. Nous sommes en pourparlers avec des investisseurs potentiels, nous sommes convaincus que nous atteindrons l’objectif et que nous pourrons poursuivre le programme de Sion. Nous avons besoin d’un dernier coup de pouce, de davantage de leaders d’opinion qui se lèvent et se battent ensemble pour cette révolution. »

À ce moment-là, Sono Motors enregistrait 44 000 réservations de son véhicule solaire :

  • 21 000 réservations de particuliers avec dépôt avant la campagne ;
  • 22 000 précommandes de professionnels sans engagement ;
  • 1 000 Sion réservées pendant la campagne #SaveSION.

La marque reste persuadée que le signal est suffisamment fort pour que les investisseurs, qui n’avaient pas répondu présents avant la campagne de financement, se décident à financer le projet. Pendant ce temps, l’entreprise continue de développer son modèle et de dépenser sans compter de l’argent, qui va venir à lui manquer très prochainement. Un pari sur l’avenir un peu trop risqué ou insouciant qui peut refroidir les investisseurs.

Même si Sono Motors a pu annoncer le 23 janvier l’arrivée de fonds européens pour le développement de certaines de ses activités solaires brevetées, la voiture électrique à panneaux solaires de la marque reste quand même largement menacée. Nous saurons probablement dans quelques jours si l’entreprise doit se contraindre à abandonner son projet d’une voiture électrique et solaire abordable.

Mise à jour le 26/01/2023 : la campagne de financement ayant été prolongée par l’entreprise, il faudra attendre le mois de mars pour en savoir sur l’avenir du projet de voiture solaire développé par Sono Motors. Cela laisse encore un peu plus d’un mois à Sono motors pour convaincre environ 2 000 particuliers de signer un achat complet de la Sion ou pour trouver des investisseurs solides pour prolonger le développement du projet jusqu’à la production des modèles réservés.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.