BMW lance une nouvelle déclinaison « eDrive35 », plus entrée de gamme, de sa BMW i4. Si l’i4 baisse son ticket d’entrée, la marque en profite par contre pour relever sensiblement et discrètement le prix des autres motorisations au catalogue.

BMW travaille depuis quelque temps à proposer une nouvelle déclinaison de son coupé i4. Cela tombe bien : il nous manquait juste le tarif de cette nouvelle version pour aborder le sujet avec toutes les cartes en main. En affichant un tarif à 53 550 €, une chose est sûre, c’est que la Model 3 de Tesla est bien dans le viseur de BMW.

Avec un peu moins de 8 000 € d’écart avec la version eDrive40, cette i4 eDrive35 a de quoi capter l’attention des potentiels acheteurs.

Les caractéristiques de la BMW i4 eDrive35

Après eDrive40 et M50, cette troisième variante se positionne comme l’entrée de gamme, avec un ensemble moteur/batterie plus petit. Le moteur de la version eDrive35 développe 210 kW (286 ch) et un couple maximal de 400 Nm. Comme la eDrive40, il s’agit d’une propulsion. Son 0 à 100 km/h est réalisé en 6,0 secondes, ce qui correspond également à ce que propose la Tesla Model 3 propulsion.

Cette version est équipée d’une batterie d’une capacité de 68 kWh utile contre plus de 80 kWh pour les autres motorisations. L’autonomie peut atteindre jusqu’à 483 km wltp, avec une consommation moyenne comprise entre 15,8 et 18,7 kWh/100 km.

BMW i4 en charge ionity // Source : BMW
BMW i4 en charge ionity // Source : BMW

La puissance de recharge sur les bornes rapides en courant continu (DC) est aussi moindre sur cette version d’entrée de gamme, puisque le pic de recharge ne dépassera pas 180 kW. Comme la capacité de la batterie est plus basse, le temps de recharge d’un 10 à 80 % est finalement équivalent aux autres modèles, soit environ 31 à 32 minutes.

i4 eDrive35i4 eDrive40i4 M50
Puissancei4 eDrive35210 kw (286 ch)i4 eDrive40250 kW (340 ch)i4 M50400 kW (544 ch)
Transmissioni4 eDrive35Propulsioni4 eDrive40Propulsioni4 M50Intégrale xDrive
Capacité batteriei4 eDrive3568 kWhi4 eDrive4080,7 kWi4 M5080,7 kW
Autonomie wltpi4 eDrive35483 kmi4 eDrive40589 kmi4 M50519 km
Puissance de charge DCi4 eDrive35180 kWi4 eDrive40205 kWi4 M50205 kW
Prix au 29/09/22i4 eDrive3553 550 €i4 eDrive4061 500 €i4 M50 74 900 €

i4 eDrive35 : une bonne alternative à la Tesla Model 3 propulsion ?

Avec un tarif à partir de 53 550 €, la BMW i4 eDrive35 se positionne sur le même tarif que la Tesla Model 3 propulsion, qui est actuellement vendue à partir 53 490 €. Et côté performances, la BMW i4 n’a pas à rougir. Les deux modèles empruntent deux philosophies de conduite différentes, mais assez proches.

La Tesla se montrera certainement un peu plus efficiente que l’i4, mais pour ce qui est de la qualité perçue à son bord, c’est l’i4 qui reprend une longueur d’avance.

Intérieur BMW i4 eDrive // Source : BMW
Intérieur BMW i4 eDrive // Source : BMW

L’inconvénient des modèles allemands, c’est que si le tarif de base est attractif, on est vite tenté d’ajouter quelques équipements qui peuvent vite alourdir la facture. Là, où chez Tesla, le choix est beaucoup plus restreint.

Cette BMW i4 eDrive35 semble en tout cas pertinente face aux Tesla Model 3. Surtout que BMW offre un an de recharge illimitée sur le réseau Ionity. Enfin, cette motorisation sera disponible dès le mois de novembre, alors que les délais pour les Model 3 restent assez fluctuants.

Hé là, qui va là ? Une hausse discrète des autres motorisations de l’i4

Rares sont les constructeurs à ne pas revoir les prix du catalogue à la hausse ces derniers mois. BMW n’avait jusqu’à maintenant pas répercuté les différentes augmentations des matières premières sur ses modèles. Mais l’arrivée de cette petite dernière a permis d’augmenter relativement discrètement le prix de base de l’eDrive40 et de la M50.

Notre dernier pointage des tarifs constructeurs ce 26 septembre donnait une BMW i4 edrive40 à 59 550 €, elle vient de passer à 61 500 €. La version la plus sportive, i4 M50, a vu son prix augmenter d’un peu plus de 3 000 €. Cela reste toutefois bien inférieur à la fourchette des augmentations, constatées ces derniers mois, qui se place entre 8 et 15 %.