Apple l’avait promis en novembre 2021, réparer un iPhone soi-même est désormais possible. Aux États-Unis, le Self Service Repair Store est en ligne. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Apple continue de faire des efforts vis-à-vis du droit à la réparation. Plusieurs mois après avoir annoncé son intention de vendre des pièces détachées pour ses produits, et quelques semaines après avoir élargi la liste de ses partenaires à de gros acteurs comme Fnac-Darty, la marque californienne lance enfin son Self Service Repair Store aux États-Unis. Dans ce magasin au look inhabituel (il n’est pas conçu par Apple, mais par un partenaire), on trouve des pièces détachées, des outils, mais également des guides pour comprendre comment remplacer une pièce. Son lancement date du 27 avril 2022.

Un lancement exclusif aux États-Unis

Dans un premier temps, comme convenu initialement, Apple réserve son Self Service Repair Store à ses clients américains. 200 produits sont listés et se destinent aux iPhone 12, aux iPhone 13 et au dernier iPhone SE. Plus tard cette année, d’autres produits arriveront, comme les Mac équipés d’une puce Apple Silicon (M1, mais aussi sûrement M2 d’ici là).

Quand est-ce que l’Europe y aura droit ? Apple promet que notre continent sera le prochain servi, dans le courant de l’année 2022. Apple va sûrement attendre d’avoir de premiers retours avant de se lancer en France et ailleurs.

Self Service Repair
La page d’accueil du Self Service Repair Store. // Source : Capture Numerama

Réparer soi-même un iPhone, bonne idée ?

Sur le papier, le Apple Self Service Repair Store est une excellente nouvelle. On accuse souvent les constructeurs de tout faire pour rendre leurs produits difficiles à réparer, ils commencent désormais à faire des efforts pour faciliter leur réparation (Samsung et Google ont annoncé des intentions similaires). La publication sur le site officiel d’Apple de guides complets pour correctement démonter un produit et le remonter apporte une transparence nécessaire sur le marché de l’électronique, on ne peut que féliciter la marque californienne pour ça (et les autorités qui font pression depuis plusieurs années).

Guide réparation iPhone 12
Le guide de réparation d’un iPhone 12 sur le site d’Apple. // Source : Apple

Toutefois, on peut se poser des questions sur les limites du Self Service Repair Store.

  • Premièrement, Apple ne propose pas ces pièces sur son propre site, mais sur celui de son partenaire, au design très différent de celui habituellement utilisé par la marque. L’utilisateur non averti pourrait croire qu’il s’agit d’un faux site, et finalement abandonner. On imagine que ce n’est pas un hasard.
  • Ensuite, on peut se poser des questions sur les tarifs pratiqués par Apple. Changer l’écran d’un iPhone 13 Pro Max coûte 309,96 dollars, avec 33,60 dollars remboursés si vous renvoyez l’ancien écran. Problème, la réparation d’un écran en Apple Store hors garantie coûte… 329 dollars. L’écart est très faible, alors que la réparation est risquée et pourrait détruire l’iPhone. C’est pour cette raison qu’Apple indique à plusieurs endroits que la réparation à la maison n’est pas pour tous. Autre exemple, la batterie à 69 dollars, ce qui est identique au prix de réparation en magasin par un professionnel (même si on peut se faire rembourser 24,15 dollars avec l’ancienne batterie).
iPhone Self Repair Store
Les prix pratiqués par Apple pour les batteries ne sont pas avantageux. // Source : Capture Numerama
  • Pour effectuer ces réparations, il faut avoir des outils adaptés à la maison. Apple propose une boîte à outils au tarif de 49 dollars, mais il faut les renvoyer au bout de 7 jours. Il s’agit d’une location. On peut sinon acheter les outils indéfiniment, mais certains, comme ceux dédiés à l’écran, coûtent plus de 200 dollars pièce.

Un excellent changement, mais pas pour tous

Malgré tout, on peut saluer la diversité des premiers composants proposés par Apple. Il y a ceux qui coûtent le plus cher (batterie, haut-parleur, écran, module caméra, vibreur…), mais aussi des plus petits composants à de tout petits prix (le tiroir pour la carte SIM à 7,20 dollars, des vis à 20 centimes…). Ne pas avoir à se rendre en Apple Store si son tiroir ne rentre plus correctement est une bonne nouvelle, d’autant plus que l’on va pouvoir mélanger les couleurs si on en a envie.

Si cet immense pas effectué par Apple est à saluer, il nous semble important de rappeler que la plupart des réparations proposées par Apple sont réservées aux utilisateurs les plus connaisseurs. Pour les autres, aussi bien économiquement que par sécurité, mieux vaut faire la réparation auprès d’un vrai professionnel.