L’encyclopédie libre et gratuite Wikipédia a reçu une amende pour ne pas avoir suivi les exigences russes sur les contenus relatifs à la guerre en Ukraine.

L’issue était prévisible. Les agences de presse rapportent ce mardi 26 avril la décision d’un tribunal moscovite condamnant la fondation Wikimédia à une amende de quelques millions de roubles (soit de dizaines de milliers d’euros) pour ne pas avoir supprimé des passages dans l’encyclopédie Wikipédia jugés « inexacts » selon le récit officiel russe sur la guerre en Ukraine.

Sept articles en cause sur Wikipédia en russe

Selon Pierre-Yves Beaudouin, administrateur de la déclinaison française de Wikipédia, ce sont sept articles qui étaient ciblés : deux ayant trait à des explosifs et cinq sur l’invasion de la Russie en Ukraine — qui est décrite comme une « opération militaire spéciale » à l’intérieur des frontières russes. Tout autre descriptif est susceptible de déclencher une amende ou une peine de prison.

D’autres sanctions ont été prononcées, fait-il d’ailleurs observer. Facebook a écopé d’une amende de 4 millions de roubles et TikTok de 2 millions. Les sujets sont tout autres : les deux réseaux sociaux sont accusés de propagande LGBT. Un paradoxe à l’heure où se déroule ailleurs dans le monde la journée de la visibilité lesbienne, qui éclaire les difficultés auxquelles elles peuvent faire face sur le web.

wikipedia
Wikipédia a par le passé eu à faire avec des tentatives de censure et de blocage en Russie. // Wikimédia

Le jugement rendu en Russie est susceptible d’appel, mais rien ne dit que le verdict sera plus favorable à la fondation Wikimédia. L’amende pourrait être alourdie alors et d’autres sanctions pécuniaires sont envisageables contre l’encyclopédie tant que les contenus litigieux ne sont pas retirés — ce qui est improbable. Le risque d’un blocage du site n’est pas à écarter.

Depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, les autorités ont accru la pression sur Wikimédia. Le 31 mars, le régulateur des télécoms russe (Roskomnadzor) a averti que Wikipédia sera tenu administrativement responsable en cas d’absence de suppression d’informations illégales. Le 5 avril, il a encore appelé Wikipédia à retirer les contenus inexacts.

L’éventualité d’un blocage de Wikipédia par les opérateurs est une menace que des internautes jugent suffisamment crédible pour prendre dès maintenant certaines mesures préventives. Ainsi, le nombre de téléchargements de l’encyclopédie pour l’avoir sur l’ordinateur a littéralement explosé en Russie ces dernières semaines.