Lancé en 2013, « OS X Mavericks » avait ajouté le support natif des onglets aux Mac. Près d’une décennie plus tard, Microsoft annonce l’arrivée d’un système similaire dans le gestionnaire de fichiers de Windows 11.

Il y a 9 ans, à l’époque où macOS s’appelait encore OS X, Apple avait annoncé l’arrivée des onglets dans le Finder (l’explorateur de fichiers des Mac). OS X 10.9, aussi connu sous le nom de Mavericks, a complètement fait évoluer la manière dont fonctionnent les ordinateurs Apple grâce à l’arrivée des onglets dans plusieurs applications, mais aussi le support du mode plein écran dans de nombreux logiciels. Ces fonctions ont rendu les Mac plus productifs, avec la possibilité de faire diverses choses dans une même application sans avoir à ouvrir plein de fenêtres.

À l’occasion d’une conférence dédiée au futur de Windows 11, Microsoft vient d’annoncer l’arrivée d’un nouvel explorateur de fichiers, avec des onglets. Une décennie après les fidèles d’Apple, les utilisateurs de Windows vont enfin pouvoir ouvrir plusieurs dossiers en même temps, sans avoir à manier plusieurs fenêtres.

Windows 11 onglets
Le futur explorateur de fichiers de Windows 11, avec des onglets en haut. // Source : Microsoft

Un retard inexplicable

Comment expliquer un tel décalage entre Apple et Microsoft ? Depuis au moins 2018, on entend parler de l’arrivée des onglets dans Windows. À chaque fois, Microsoft semble avoir renoncé au projet, sans jamais expliquer pourquoi (il était possible avec certaines bidouilles d’activer la fonction manuellement). Tout ceci est d’autant plus étonnant que, sur les autres aspects, Windows a généralement de l’avance sur macOS. Aujourd’hui encore, le plein écran et le multi-fenêtrage sont bien mieux gérés sur Windows 11 que sur macOS 12.

Pour l’instant, l’arrivée des onglets dans Windows 11 ne semble concerner que l’explorateur de fichiers, alors qu’Apple a tout fait pour que tous les développeurs tiers intègrent son système nativement. Si la plupart des développeurs Windows n’ont pas attendu Microsoft et proposent leur propre système (avec des différences esthétiques regrettables), il faudra sans doute attendre encore quelque temps avant de voir Microsoft uniformiser tout ça. D’ailleurs, on ne sait pas quand cette mise à jour de Windows 11 arrivera.