Après avoir lancé d’excellents écouteurs transparents en 2021, Nothing confesse enfin la vraie raison de sa création. La marque, fondée par l’ancien boss de OnePlus, commercialisera cet été son premier smartphone, qu’elle promet différent des autres. 

Sans surprise, Nothing est une entreprise de smartphones. Lancée en 2021 par Carl Pei et ses ex-associés de OnePlus, tous partis fâchés avec la marque chinoise, Nothing était jusque-là une entreprise bien mystérieuse. Basée à Londres (ce qui en fait une société européenne, c’est suffisamment rare pour être apprécié), Nothing multiplie les levées de fond et les coups de com’ depuis plusieurs mois, sans en dire beaucoup sur son projet. On sait que Carl Pei veut créer un nouveau géant de la tech, avec les soutiens de Qualcomm, Google, Tony Fadell ou Casey Neistat, mais on ne connaît pas son plan. Nothing n’a à ce jour sorti que des écouteurs transparents, qui nous avaient beaucoup plu de par leur rapport qualité-prix. 

À l’occasion de sa première vraie « keynote », Nothing a enfin confirmé ce que l’on pouvait tous suspecter : il vient chasser OnePlus sur ses terres. Cet été, il lancera le Nothing phone(1), un premier mobile conçu pour réveiller « le marché endormi des smartphones ». Les écouteurs n’étaient qu’une diversion pour avoir l’intention du grand public. 

Un smartphone et un « NothingOS » 

Décidément très douée en communication, Nothing a annoncé son plan lors d’un événement nommé « The Truth », pour «  La vérité ». La marque assume clairement le mystère de sa création et mise dessus pour se faire connaître. De ce point de vue là, elle a clairement déjà réussi. Quelle autre startup bénéficie d’une aussi grosse couverture médiatique ? Nothing est aidée par la réputation de Carl Pei, un des responsables tech les plus charismatiques de l’industrie lors de son époque OnePlus. Si vous ne le connaissez pas, il s’agit d’un entrepreneur suédois, qui a grandi en Chine. Il revendique volontiers son admiration pour Apple, et plus précisément Steve Jobs qu’il prend pour modèle (lors d’une visite dans les bureaux de OnePlus, nous nous étions étonnés de voir une fresque Steve Jobs sur un mur).

Les deux écouteurs Nothing Ear(1)
Les deux écouteurs Nothing Ear(1) // Source : Maxime Claudel pour Numerama

En plus du phone(1), dont on ne sait rien à part qu’il utilisera une puce Qualcomm Snapdragon (on peut imaginer que son dos sera transparent), Nothing lancera une surcouche Android nommée « NothingOS ». L’entreprise la présente comme une expérience conçue pour « ramener le système d’exploitation à l’essentiel », avec des fonctionnalités supplémentaires vraiment utiles, et non pas plein de gadgets. Nothing promet aussi une interface différente. À la grande époque OnePlus, avant son rapprochement avec Oppo, la marque était connue pour son logiciel largement supérieur à celui des concurrents. Si les autres ont depuis rattrapé, on peut imaginer que Carl Pei et les anciens de OnePlus auront envie de proposer quelque chose de similaire. 

Si tout va bien, le Nothing phone(1) sera commercialisé cet été. Son annonce officielle devrait avoir lieu dans les prochains mois, quand Nothing pensera que l’attente est suffisamment élevée. Va-t-on enfin avoir une alternative européenne autre que Nokia sur le marché du smartphone ?