En raison d’un design raté, les Reflect Flow Pro de JBL sont inconfortables. La gêne est telle qu’elle nous empêche de les recommander, peu importe leurs rares qualités.

JBL dispose d’un catalogue de produits très varié. Par conséquent, on trouve de tout, à tous les prix, et pour tous les besoins. Les écouteurs Reflect Flow Pro sont vendus sous la barre des 200 euros et ne lésinent pas sur les fonctionnalités poussées, dans le sillage de la réduction de bruit active.

Néanmoins, autant le dire tout de suite : les Reflect Flow Pro sont difficiles à recommander en raison de leur design raté. Ils sont trop gros au point d’en devenir vite inconfortables. Dommage.

Test des écouteurs JBL Reflect Flow Pro : achetez autre chose

Les écouteurs JBL Reflet Flow Pro

Source : Maxime Claudel pour Numerama

De gros écouteurs

La rédaction de Numerama a vu passer beaucoup d’écouteurs. Et les Reflect Flow Pro de JBL font assurément partie des plus gros testés par la rédaction. Ce n’est pas un compliment : on ne les porte pas encore que, déjà, on craint d’avoir très mal. Ne cherchez pas non plus une once d’élégance dans ces écouteurs qui ressemblent à des grosses boules auréolées d’une résistance IP68. Elles se distinguent par la présence d’une ailette — pensée pour assurer un maintien parfait. Tout juste certains pourront-ils apprécier le petit cerclage métallique, qui casse un peu la sobriété du produit.

Qui dit gros écouteurs, dit gros boîtier de recharge. Vous êtes à la recherche d’un objet connecté facile à glisser dans votre poche ? Passez votre chemin : les Reflect Flow Pro en imposent sur absolument tous les critères et leur boîtier est deux fois plus épais que celui des AirPods Pro. On appréciera en revanche la présence d’une dragonne intégrée, dont l’utilité pose quand même question (qui attacherait ce boîtier à son poignet par crainte de l’égarer ?!).

Test des écouteurs JBL Reflect Flow Pro : achetez autre chose

Le boîtier des écouteurs Reflet Flow Pro

Source : Maxime Claudel pour Numerama

Qu’apporte l’application compagnon ?

Pour profiter au mieux des Reflect Flow Pro, il est nécessaire de télécharger l’application JBL Headphones, laquelle permet d’accéder aux paramètres des écouteurs (qu’on connecte très facilement à son appareil de lecture grâce au Bluetooth). Attention, la connexion peut s’avérer un peu capricieuse. Notre oreillette gauche n’a pas été tout de suite reconnue par notre iPhone, tandis que la liaison ne se fait pas toujours quand on retire les écouteurs du boîtier. Pire : les écouteurs se sont mis en mode appareillage après la première configuration, comme s’ils étaient neufs.

Les Reflect Flow Pro sont chacun équipés d’une zone tactile réactive tout ce qu’il faut, autorisant plusieurs commandes qu’on peut modifier dans l’application. Par exemple, deux appuis sur un écouteur permettent de passer à la chanson suivante. Étrangement, JBL réduit la personnalisation selon un ensemble de raccourcis : Commandes de lecture, Commandes du son ambiant, Commandes du volume ou Assistant Vocal. Cette restriction limite les possibilités : vous ne pourrez pas avoir le contrôle du volume et de lecture sur un même écouteur, ou tout avoir à la fois. Il serait pourtant plus judicieux d’affecter des commandes à des manipulations spécifiques.

L’application JBL Headphones permet par ailleurs d’accéder à un égaliseur, avec trois modes préréglés (Jazz, Vocal, Bass) et l’opportunité d’ajuster soi-même la courbe.

Test des écouteurs JBL Reflect Flow Pro : achetez autre chose

Un écouteur JBL Reflect Flow Pro

Source : Maxime Claudel pour Numerama

Fuyez

Hélas pour les Reflect Flow Pro, ils sont inconfortables, confirmant alors la première — mauvaise — impression. On n’a jamais mis autant de temps à insérer des écouteurs dans nos oreilles, la faute à des mensurations bien trop importantes. Pire ? Même quand ils sont insérés, on se demande encore s’ils sont correctement portés…  Heureusement que l’application dispose d’une fonctionnalité permettant de vérifier que c’est bien le cas. Qu’importe, l’ergonomie n’est pas optimale.

JBL vise les sportifs avec ces Reflect Flow Pro, équipés d’ailettes pour s’assurer qu’ils ne tomberont jamais. C’est peut-être le seul point positif à souligner : oui, les Reflect Flow Pro ne tombent pas et ne bougent pas d’un millimètre, quand on bouge la tête. Mais est-ce dû à ces ailettes ou à leur taille ? Mystère. JBL fournit trois tailles d’embouts, et quatre tailles d’ailettes pour s’ajuster au maximum à la morphologie de vos oreilles.

Les Reflect Flow Pro font trop vite mal aux oreilles, un comble pour un produit s’adressant à des personnes qui, justement, veulent oublier ce sentiment de porter un accessoire. Nos impressions sont corroborées par celles de Frandroid, ce qui n’encourage pas à les conseiller.

Test des écouteurs JBL Reflect Flow Pro : achetez autre chose

Les ailettes des JBL Reflect Flow Pro

Source : Maxime Claudel pour Numerama

Réduction de bruit perfectible

Les Reflect Flow Pro de JBL sont dotés d’une réduction de bruit active, grâce à la présence de trois microphones. Elle a bien du mal à se hisser à la hauteur des références du segment, la faute à une atténuation qui n’est pas suffisamment marquée. On ne se sent jamais vraiment isolé et, à cet effet, les écouteurs doivent composer avec des concurrents bien plus performants. Par exemple, on pouvait encore entendre la voix provenant d’une vidéo lue sur PC, tandis qu’on écoutait de la musique sur notre smartphone. Une preuve que la technologie n’est pas encore bien maitrisée par JBL, tout au moins dans ce format plus complexe à gérer.

Les écouteurs se rattrapent, un peu, avec la qualité d’écoute. La marque est experte dans le domaine de l’audio grand public, et cela s’entend. Les Reflect Flow Pro ne sont jamais bluffants, mais assurent le minimum syndical pour être satisfaisants, qu’importe le genre joué. Les plus exigeants trouveront sans doute qu’ils sonnent un peu creux, en raison de basses trop en retrait par rapport au reste (un comble pour un produit typé sport). Sinon, le rendu est globalement détaillé, pour peu qu’on ne pousse pas trop le volume (attention à la distorsion). Au pire, il y a l’égaliseur.

30 heures d’écoute en tout (mais vous ne tiendrez jamais aussi longtemps)

JBL promet entre 8 et 10 heures d’autonomie en une seule charge, une durée qui dépend de l’utilisation (avec ou sans réduction de bruit active). Elle grimpe à 30 heures en tout, quand on ajoute les réserves fournies par le boîtier (qui se recharge en USB-C).

Le verdict

Les écouteurs JBL Reflect Flow Pro dans leur boîtier // Source : Maxime Claudel pour Numerama
4/10
Reflect Flow Pro

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Il va être difficile de conseiller ces Reflect Flow Pro, tant les écouteurs de JBL pêchent sur un point primordial : le confort. Très gros, ils font vite trop mal pour qu'on ait envie de les porter. Les performances acoustiques sont suffisantes pour être convaincu, mais on n'aura jamais envie d'en profiter très longtemps. Au-delà du design raté, les Reflect Flow Pro sont perfectibles sur d'autres points (connexion capricieuse, réduction de bruit active loin d'être au niveau ou encore ergonomie générale). Bref, achetez autre chose.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.