Un test est en cours jusqu'au 19 octobre, via YouTube Premium.

Un mode hors ligne, pour télécharger des vidéos afin de les regarder plus tard, est très utile sur mobile : on n’a pas toujours du réseau là où on se trouve. Quiconque est déjà parti au fin fond de la campagne en vacances, ou a déjà arpenté les entrailles du métro parisien, sait que la connexion peut être anémique. C’est pour cela que YouTube a imaginé un mode hors ligne avec son application mobile.

L’intérêt de décliner ce mode hors ligne sur la version de bureau est en revanche moins évident. D’aucuns diraient que cela permettrait d’avoir à l’avance des vidéos si jamais la box Internet montre des signes de fatigue. Sauf que l’on ne sait jamais quand un incident se produit. Et lorsque celui-ci arrive, il est trop tard pour récupérer des vidéos. Quand tout est rétabli, le monde hors ligne n’est plus utile.

YouTube téléchargement
Le test en cours, tel qu’il est annoncé sur la page YouTube Premium.

Un test jusqu’au 19 octobre

YouTube cherche peut-être, lui aussi, à déterminer à quoi cela pourrait servir. Android Police a appris l’existence d’un test jusqu’au 19 octobre permettant de télécharger des vidéos depuis certains navigateurs. Sont pris en charge Chrome, Edge et Opera avec la dernière version disponible. Le test est réservé aux internautes qui ont un compte YouTube Premium — c’est-à-dire payant.

Il est à noter qu’il ne s’agit pas d’un bouton de téléchargement classique, avec une vidéo au format .MP4 ou .WEBM qui viendrait se loger dans votre dossier de téléchargement. Selon les retours disponibles, les vidéos téléchargées sont accessibles via un menu sur le site de YouTube. Il n’est manifestement pas possible de regarder ces vidéos en dehors de l’un des navigateurs éligibles.

Dès lors, l’attractivité de cette option est faible. Ce qu’il aurait fallu, c’est un vrai bouton de téléchargement, accessible à tout le monde, et permettant de récupérer une copie de la vidéo de son choix. Mais pour des raisons certainement liées au droit d’auteur, l’interface de YouTube ne prévoit rien de tel… ce qui pousse les internautes à aller sur des sites dédiés.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo