Plus de deux ans après la suspension de son programme de certification, Twitter va relancer un système de demande d'obtention du fameux badge bleu. Avec, promet la plateforme, des règles spécifiques et claires sur les critères sur lesquels elle se basera pour les distribuer.

Voilà quelques années qu’il est devenu quasiment impossible d’obtenir le badge « certifié » sur Twitter. Ce macaron bleu, accolé au nom d’un utilisateur ou d’une utilisatrice, permet officiellement « d’assurer aux utilisateurs l’authenticité d’un compte d’intérêt public », comme le décrit le réseau social sur son site officiel.

Cependant, Twitter a eu bien du mal à maintenir une ligne claire à suivre sur l’obtention du macaron par certains internautes : en 2017, le grand public a réalisé que la plateforme avait « certifié » l’Américain Jason Kessler, un suprémaciste blanc qui avait organisé le rassemblement raciste de Charlottesville, au cours duquel un homme avait tué une manifestante antiraciste et blessé des activistes en fonçant dans la foule avec sa voiture.

Jugée trop confuse, la politique de certification de Twitter avait été suspendue dans la foulée, est n’avait jamais été remise en vigueur jusqu’à aujourd’hui. « Nous avons réalisé il y a un moment que le système est cassé et doit être revu », avait concédé Jack Dorsey, fondateur et CEO de l’entreprise. La plateforme continuait de certifier certains internautes, mais il s’agissait surtout de candidats à des élections, et non plus des membres de la société civile ou des journalistes.

Page « À propos des comptes certifiés » sur Twitter // Source : Twitter

L’option « demander une vérification » arrive

Le réseau social est toutefois en train de revenir sur cette décision, et de clarifier les règles d’obtention du badge certifié pour ses utilisateurs. Jane Manchun Wong, ingénieure spécialisée dans la recherche de fonctionnalités cachées ou explorées en bêta-test par les plateformes, a repéré le 7 juin 2020 une nouvelle fonction que Twitter est en train de développer : un onglet « Demander une vérification » directement intégré à son application. La multinationale a confirmé travailler sur cette option, rapporte TechCrunch.

Cette fonctionnalité s’accompagnera d’un document qui a été beaucoup demandé ces dernières années : une explication claire des règles qui régiront l’obtention d’un badge certifié à un utilisateur ou une utilisatrice. Depuis le début de ce programme, Twitter n’a pas vraiment réussi à délimiter ce qui était considéré comme un compte « d’intérêt public » ou non. En France, dans les rédactions de médias par exemple, la certification des journalistes s’est faite majoritairement par « vagues » ; il suffisait de faire partie d’un média à un instant spécifique pour que son compte soit certifié.

Twitter n’a pas précisé quand ces nouvelles règles seront mises en place ni quand les internautes pourront demander une certification — il y a fort à parier, vu l’attente et l’engouement pour la plateforme aux 330 millions d’utilisateurs, que le flot de demandes sera très important.

Partager sur les réseaux sociaux