Apple pourrait enterrer définitivement son clavier papillon qui a fait tant couler d'encre.

Avec le MacBook Pro 16 pouces, Apple a corrigé le plus gros souci de ses ordinateurs portables depuis 2016 : le clavier papillon. En le remplaçant par un clavier ciseaux classique (« Magic Keyboard » dans le jargon Apple) et en apportant quelques subtilités bienvenues (le micro, par exemple), Apple a fait du MacBook Pro 16 une référence difficile à dépasser. Problème : 16 pouces, c’est grand. En 2020, on s’attend donc à ce que les innovations du MBP 16 soient déclinées sur les plus petits ordinateurs.

C’est ce que confirme l’analyste Ming-Chi Kuo dans un rapport récent obtenu par 9to5Mac. En lieu et place des actuels MacBook Pro et MacBook Air qui composent la gamme en vente actuellement, équipés de claviers papillon, on trouverait des déclinaisons de ces ordinateurs avec des Magic Keyboard. Cela signifie que le géant de Cupertino compte bien renouveler toute sa gamme d’ordinateurs en 2020 — pour rappel, les MacBook simples ne sont plus commercialisés, remplacés par les MacBook Air Retina.

Reste une inconnue : quelle taille feront ces appareils ? Les rumeurs sur les prochains MacBook évoquent une diagonale de 14 pouces plutôt que celle de 13 pouces que l’on trouve actuellement sur les ordinateurs de taille modérée. Comme le passage de 15 à 16 pouces sur le grand modèle n’a pas entraîné une augmentation radicale du châssis, Apple rognant plutôt sur les bordures, il est possible que le changement de taille d’écran ne soit pas accompagné d’un changement trop radical dans les dimensions de l’objet. Si l’on suit la stratégie Apple appliquée sur le modèle 16 pouces qui a simplement remplacé les ordinateurs de 15 pouces dans la gamme, alors il est possible que les actuels MacBook Pro équipés d’un écran de 13 pouces soient les derniers à ces dimensions.

Le MacBook Pro 16 pouces // Source : Louise Audry pour Numerama

La fin de l’ultraportable ?

C’est une petite mort pour un format plébiscité par les utilisatrices et utilisateurs de produits Apple : l’ultraportable. Le MacBook Air a été un carton commercial grâce à ses dimensions réduites, qui en ont fait l’ordinateur de mobilité de référence. On se souvient qu’il était commercialisé au départ dans un format 11 pouces en plus du format 13 pouces. Dans la même veine, le MacBook de 12 pouces a repris la philosophie de mobilité extrême avant d’être remplacé par le MacBook Retina de 13 pouces.

Avec ces nouvelles gammes qui gagnent en diagonale, Apple réduit petit à petit le choix du côté des ordinateurs ultraportables. Néanmoins, ce mouvement vers le plus grand  a été accompagné d’un meilleur savoir-faire côté miniaturisation et aujourd’hui, la place que prend un MacBook Pro de 13 pouces n’est pas très différente de celle d’un MacBook Air de 13 pouces de première génération. Quand toute la gamme passera à 14 pouces de diagonale d’écran, il faudra voir à quel point un petit portable multimédia manque aux clients. Ou peut-être est-ce le nouveau rôle des iPad Pro ?

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo