HP veut offrir une image plus élégante à sa marque gaming Omen. Un pari audacieux.

Gamescom 2019, le contraste est saisissant. D’un côté, Razer, fidèle à ses principes, nous accueille sur un stand feutré, plongé dans le noir et d’où ressortent les éclairs verts de son logo et de son slogan « For gamers. By gamers ». De l’autre, Omen by HP opte pour un espace plus convivial, avec du blanc et des couleurs. Cette année, la marque de PC et d’accessoires pour joueurs amorce un changement dans son image. Il veut briser les clichés d’un segment aujourd’hui devenu une caricature.

Design agressif qui renvoie la notion d’élégance au rang de doux fantasme, festival de lumières qui ferait passer la 206 tuning de Jean-Kev’ pour un signe de sobriété, silhouettes imposantes et angles coupants… ces dernières années, les constructeurs G4m1ng ont allié le gaming au kitsch des univers vidéoludiques. Avec sa nouvelle stratégie assumée, Omen by HP entend offrir de l’élégance aux joueurs et joueuses.

À gauche l’ancien (dit le moche), à droite le nouveau (dit le beau) // Source : Numerama

Omen by HP veut plus d’élégance

Il suffit de regarder le nouveau PC portable gaming de HP pour se rendre compte du changement de philosophie. S’il n’embrasse pas totalement cette idée de design simple (comme un laptop de bureau basique), il pique beaucoup moins les yeux que son prédécesseur. Pas de fibre de carbone, pas de trait ni de logo en rouge, sculptures plus discrètes, châssis entièrement en métal… : ce PC jurera beaucoup moins sur un bureau tout en conservant les performances que nous sommes en droit d’attendre (processeurs et cartes graphiques dernier cri, selon les configurations).

Et on espère que HP ne se contentera pas d’un essai pour prendre le pouls : dans un premier temps, les deux designs continueront d’être proposés aux joueurs (spoiler : le nouveau sera un peu plus cher…). Le public visé est-il prêt à payer pour du style ? L’avenir nous le dira.

HP Omen X 2S // Source : Numerama

Toutefois, n’allez pas croire que Omen by HP va peu à peu tendre vers le 100 % grand public. Ce n’est pas l’idée et un produit est là pour le prouver : le Omen X 2S, un PC audacieux équipé de deux écrans. Là, il faut oublier le design joli et se concentrer sur ce que peut apporter un petit écran tactile à l’expérience gaming.

On a demandé au constructeur s’il s’était rapproché de certains développeurs pour concevoir des fonctionnalités exclusives. Il a répondu qu’il avait préféré s’axer sur ses propres outils logiciels, en l’occurence la possibilité de capturer une zone de l’écran principal (des raccourcis, une mini carte) pour l’afficher sur celui du dessous et gagner — un peu — en ergonomie. Pourquoi pas. Sinon, cette deuxième zone de contrôle peut afficher un clavier numérique (il n’y en a pas de physique) ou servir littéralement de deuxième écran (la fenêtre déplacée s’adapte à sa petite taille). Bien sûr, il ne faudra pas espérer une grande autonomie du Omen X 2S — entre 2 et 3 heures grand maximum (on peut éteindre le deuxième écran au besoin).

Autre preuve que HP ne veut pas perdre sa fibre jeux vidéo : il fait évoluer son centre de commande accessible depuis un PC tournant sous Windows 10. On parle ici d’une fonctionnalité de coaching (une intelligence artificielle analyse nos sessions et prodigue des conseils — d’abord sur League of Legends) et d’un agrégateur de plateformes de distribution (pour retrouver à un seul endroit tous ses jeux achetés sur Steam, l’Epic Games Store etc.).

Bref, HP a deux ambitions pour l’année qui vient : faire de ses clients des joueurs plus stylés et plus doués.

 

Partager sur les réseaux sociaux