Samsung s'est associé à Xiaomi et dévoile un capteur pour smartphone qui grimpe à 108 mégapixels. Quel est l'intérêt ?

En finira-t-on un jour avec la course au capteur avec le plus de mégapixels ? L’année dernière, Sony dévoilait un capteur de 48 mégapixels pour smartphone et on se souvient des Lumia 1020 et de leur capteur « 41 mpx ». Cette année, Samsung et Xiaomi repoussent les limites en grimpant à 108 mégapixels. Le titre du communiqué de presse publié ce lundi 12 août 2019 insiste sur la volonté de faire grimper la photographie mobile à un autre niveau.

Baptisé ISOCELL Bright HMX, il est le premier capteur dédié à un usage smartphone du genre. L’idée est se rapprocher des performances proposées par les boîtiers DSLR, vendus plusieurs centaines d’euros. Dans les faits, on dira qu’il s’agit davantage d’un argument à brandir au moment de la présentation d’un téléphone haut de gamme. «  Nous sommes ravis de voir que des définitions d’image auparavant uniquement disponibles dans les boîtiers DSLR peuvent être intégrées dans des smartphones », ose Li Bin, président de Xiaomi. 

Capteur Samsung 108 mégapixels // Source : Samsung

Des clichés de 27 mégapixels

Avec 108 mégapixels en réserve, le capteur de ISOCELL Bright HMX devrait être très performant pour rendre des détails apparents, qu’importent les conditions d’éclairage. Il compte profiter de sa taille de 1/1,33 pouce pour absorber plus de lumière que les capteurs plus petits. Et pour se frotter aux capteurs mieux lotis, il s’appuie sur la technologie Tetracell, qui consiste à regrouper quatre pixels en un. Samsung promet des clichés de 27 mégapixels en sortie avec un niveau de détails accru, des couleurs parfaitement reproduites et une propreté appréciable (réduction du bruit importante). Côté vidéo, Samsung évoque des enregistrements sans perte jusqu’à 6K (6016 x 3384 pixels) en 30 FPS.

Le partenariat entre Samsung et Xiaomi ne s’arrêtera pas à un capteur. Lin Bin évoque également «  une plateforme avec laquelle les utilisateurs pourront créer des contenus uniques ». On pense à une application qui permettrait de retoucher plus précisément ces photographies hors norme. La production de masse du ISOCELL Bright HMX est prévue pour ce mois-ci. On devrait le retrouver sur des téléphones haut de gamme l’année prochaine, à commencer par ceux de Xiaomi.

On pourra alors savoir si cette technologie a un intérêt réel : ce qui s’applique au monde de la photographie ne s’est pas toujours bien exporté dans le milieu des smartphones et les innovations tape-à-l’œil ne sont pas les plus révolutionnaires. Avec leurs 12 mpx sur un unique capteur, les Pixel 3 et Pixel 3a sont aujourd’hui par exemple les meilleurs photophones du marché.

Crédit photo de la une : Samsung

Partager sur les réseaux sociaux