Les futurs téléphones devraient prendre de jolis photos s'ils intègrent le capteur IMX586 de Sony.

Assez loin des débats concernant l’encoche et les fonctionnalités de demain, Sony se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux. Le géant nippon a levé le voile lundi 23 juillet 2018 sur un nouveau capteur pour smartphone. Mesurant une taille de 8 millimètres, il embarque 48 mégapixels effectifs. Un nouveau record.

Cela veut dire que ce module est susceptible de prendre de biens meilleures photo que les autres, grâce à des pixels mesurant 0,8 micromètre (μm). Là encore, il s’agirait d’une première pour l’industrie selon Sony, qui vendra son capteur à partir de septembre au prix de 3 000 yens hors taxe (23 euros).

Capteur IMX586. Sony

48 mégapixels

Au yeux de Sony, les smartphones haut de gamme ont besoin de proposer des clichés de meilleure qualité et c’est pourquoi il a conçu une technologie capable de rivaliser avec les boîtiers SLR. Dans son communiqué, le constructeur explique que la miniaturisation des pixels entraîne généralement une dégradation de la captation de lumière ainsi qu’une baisse de la sensibilité et de la saturation. Par ailleurs, le géant de la tech note, « L’augmentation du nombre de pixels autorise des images haute définition même sur des smartphones qui utilisent un zoom numérique. » 

Sony adopte aussi l’agencement Quad Bayer pour le filtre des couleurs. Ici, il s’agit de créer des blocs de quatre pixels adjacents partageant la même couleur. De fait, en situation de basse lumière, les quatre pixels ne font plus qu’un, afin d’augmenter la sensibilité et offrir quand même une résolution de 12 mégapixels. 

Enfin, Sony promet un rendu HDR quatre fois plus puissant avec, notamment, un minimum de perte de détails dans les scènes sombres. 

Partager sur les réseaux sociaux