Le service de messagerie Whatsapp n'est plus réservé aux smartphones dernier cri. L'application est maintenant disponible sur les appareils tournant sous KaiOS, soit des téléphones aux capacités très limitées.

Les smartphones sont aujourd’hui bien plus mis en avant que les téléphones mobiles « basiques », mais Facebook ne les a pas tous oubliés. Dans un communiqué de presse publié le 22 juillet, KaiOS Technologies a annoncé que WhatsApp, l’application de messagerie du géant américain, débarquait sur les portables utilisant le système d’exploitation KaiOS. Les utilisateurs pourront appeler et envoyer des messages, en plus de profiter du système de chiffrement qui protège leurs échanges comme sur iOS et Android.

Le Cat B35, l’un des portables KaiOS qui pourra embarquer WhatsApp. // Source : KaiOS Technologies

WhatsApp peut être téléchargé sur le KaiStore tant que le portable possède 256 Mo ou 512 Mo de RAM. Il sera d’ailleurs installé dès l’achat d’un téléphone correspondant à ces critères à partir du troisième trimestre 2019. Sept appareils tournant sous KaiOS sont donc concernés :

  • Le Caterpillar CAT B35
  • Le Doro 7060
  • Le JioPhone
  • Le JioPhone 2
  • Le MTN Smart
  • Le Nokia 8110
  • Le Orange Sanza

On notera que WhatsApp était déjà disponible sur le JioPhone depuis septembre 2018 et sur Nokia 8110 (mais uniquement en Inde) depuis avril dernier.

Quel intérêt ?

L’arrivée de WhatsApp sur des téléphones aux capacités très limitées peut-être surprenante, mais elle devrait profiter aussi bien à KaiOS Technologies qu’à Facebook. La société à l’origine du système d’exploitation récupère un service de messagerie populaire et réputé comme étant très sécurisé. Un nouvel atout qui rend les portables tournant sous KaiOS plus attirant.

Facebook touchera un nouveau public en lançant WhatsApp sur KaiOS. // Source : WikiCommons

Facebook devrait trouver son compte avec ce partenariat puisque, selon le communiqué, « KaiOS est utilisé sur plus de 100 millions d’appareils, dans plus de 100 pays. » La firme de Mark Zuckerberg a donc l’opportunité de toucher un nouveau public qui ne possède pas de smartphone.

Partager sur les réseaux sociaux