Google propose un test de connexion depuis sa page web Stadia.

Le 6 juin 2019, à l’occasion d’un premier Stadia Connect, Google a officialisé le lancement de sa plateforme de cloud gaming. En plus d’informations sur le prix et la date de disponibilité (rendez-vous en novembre), la firme de Mountain View a précisé les derniers détails techniques sur le service. Notamment sur la résolution à laquelle on aura droit en fonction de sa connexion internet.

En résumé, on pourra jouer à Stadia à des résolutions comprises entre la HD (720p) et la 4K, sachant que, comme Netflix, la qualité sera adaptée à votre débit. Sur la page officielle, Google propose un test de connexion rapide pour savoir à quoi s’en tenir. Le résultat conditionnera éventuellement votre choix entre l’option gratuite (limitée à 1080p) et payante.

Attention, la 4K est payante

Google Stadia demande une connexion à 10 Mbps au minimum pour fonctionner (en débit descendant). Dans ces conditions, vous aurez du 720p à 60 fps avec un son stéréo. Avec du 20 Mbps, vous grimperez au 1080p, avec du HDR (si votre diffuseur est compatible) et du son multicanal 5.1. Pour la 4K, il faudra du 35 Mbps, comme l’avait plus ou moins annoncé Google au moment de la présentation.

On rappelle que la 4K ne sera accessible qu’à celles et ceux qui prendront un abonnement Stadia Pro. Facturé 9,99 euros par mois, il donne accès à une bibliothèque de jeux (dont Destiny 2) et permet de profiter de remises sur les titres payants. La formule gratuite, elle, est limitée au 1080p et au son stéréo, qu’importe votre connexion (et vous n’aurez pas les jeux gratuits ni les réductions).

Partager sur les réseaux sociaux