Google a décidé d’étendre la procédure qui permet à sa manette Stadia de ne pas devenir inutile. On peut désormais la basculer vers le mode Bluetooth jusqu’au 31 décembre 2024.

L’année 2023 a démarré par la mort de Stadia, le service de cloud gaming de Google qui a été rattrapé par ses ambitions. À l’époque, on croyait que la manette conçue pour lui subirait le même sort, en raison de son fonctionnement par Wi-Fi (connexion directe aux serveurs, pour une latence la plus faible possible). Heureusement, la multinationale a proposé un utilitaire pour activer un mode Bluetooth, rendant alors l’accessoire compatible avec d’autres appareils (en sans fil).

La manipulation, qui passe par une page web (notre guide est disponible ici), est néanmoins à réaliser jusqu’à une date butoir. Une échéance que Google a décidé de repousser, rapporte Eurogamer dans un article publié le 18 décembre. Les rares utilisatrices et utilisateurs avaient jusqu’au 31 décembre 2023 pour convertir leur manette. Ils auront désormais jusqu’au 31 décembre 2024 pour le faire.

manette stadia
Source : Marco Verch

Après le 31 décembre 2024, la manette Stadia deviendra une relique

Si vous ne passez pas par la procédure de Google, alors votre manette Stadia deviendra quasiment inutile — vous ne pourrez plus l’utiliser qu’en filaire. En termes de déchet, c’est assez catastrophique. En mode Bluetooth, le pad est 100 % compatible avec Windows 10/11, MacOS, ChromeOS, Android et Steam. Il fonctionne aussi sur iOS et tvOS, mais la compatibilité n’est que partielle. Autre point : le port jack est désactivé quand vous jouez avec la manette en Bluetooth.

On rappelle quand même que la manette Stadia est un excellent accessoire — l’une des rares satisfactions dont peut être fier Google sur le marché des jeux vidéo. Certains n’aimeront pas forcément son design articulé autour de sticks symétriques, mais le reste est un sans-faute : poids bien équilibré, forme assez universelle, boutons très agréables quand on clique dessus, finitions au rendez-vous, texture douce au toucher… Il serait vraiment dommage que cette manette devienne une relique.

L’interruption de Stadia, considéré comme un immense gâchis, a contraint Google à organiser une immense campagne de remboursements. Les utilisatrices et les utilisateurs ont pu récupérer tout l’argent dépensé dans Stadia, que ce soit les jeux ou les accessoires (manette, Chromecast…). Rien n’a été perdu pour celles et ceux qui y ont cru, et la manette deviendra certainement un bel objet de collection dans les années à venir.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !