La caméra frontale des smartphones va-t-elle bientôt descendre sous l'écran ? Oppo et Xiaomi viennent récemment d'en faire la démonstration.

La disparition de l’appareil photo situé sur la façade avant sera-t-elle la future évolution des smartphones ? C’est en tout cas dans cette voie que semblent s’engager Xiaomi et Oppo, deux marques chinoises qui viennent récemment de faire la démonstration de ce que pourrait être l’une des futures tendances du marché.

La prouesse dont se vantent les deux entreprises aujourd’hui ne tient évidemment pas au fait qu’elles aient juste retiré la caméra avant du smartphone : elles l’ont conservée, mais en la déplaçant sous l’écran du mobile. Ce faisant, elles obtiennent un terminal dont le recto est entièrement dédié à l’affichage : pas de bordure (ou si peu), pas de boutons, pas de caméra, pas d’encoche.

Bref, une grande dalle tactile et c’est tout.

C’est Oppo qui a dégainé le premier en publiant une courte vidéo sur Twitter. Dans celle-ci, on voit la moitié supérieure du smartphone et l’absence apparente de l’appareil photo, qui se trouve sous en fait sous l’affichage. « Vous êtes en train de jeter un premier coup d’œil à notre technologie de caméra selfie sous-écran », commente la société, qui détient entre autres la marque OnePlus.

On observe que lorsque le smartphone s’apprête à prendre une photo, une bande noire apparaît en haut de l’écran. Elle ne reste que le temps du cliché. On remarque la même particularité avec Xiaomi, lorsque l’application pour prendre une photo est lancée : la zone s’éteint, vraisemblablement pour que l’affichage au-dessus de l’appareil photo ne gêne pas la photographie.

Une face uniquement dédiée à l’affichage

Le déplacement de la caméra sous l’écran du smartphone constitue vraisemblablement l’aboutissement ultime que vise l’industrie, afin de ne plus avoir à imaginer toutes sortes d’artifices pour tenter de caler quelque part l’appareil photo : on a vu l’apparition de la très discutée encoche, qui devait permettre d’étendre un peu plus la surface de l’écran, ou des approches mécaniques, avec une caméra surgissante.

C’est le cas par exemple de l’Oppo Reno, avec son tiroir ressemblant à un aileron de requin.

Le tiroir aileron de requin du Oppo Reno // Source : Numerama

L’intégration de la caméra directement sous la surface de l’écran est le dernier signe d’un mouvement plus large qui consiste à libérer entièrement la face avant du smartphone pour ne proposer que l’affichage. C’est ainsi qu’on a vu les bords autour de l’écran rétrécir au fur et à mesure que celui-ci grandissait, ou le déplacement au niveau inférieur (ou ailleurs sur le mobile) de certains boutons et capteurs.

Partager sur les réseaux sociaux