Si le déploiement de la fibre FTTH (la « vraie » fibre) s’accélère en France, elle reste encore cantonnée aux grandes villes. Ce qui laisse encore de nombreux français sur le carreau avec leur connexion ADSL au débit limité. Si c’est votre cas, voici quelques astuces pour améliorer votre situation.

Vérifier que l’on est éligible à une offre très haut débit

D’accord, votre logement n’est pas raccordé directement à la fibre FTTH. Il peut en revanche être éligible à la fibre à terminaison coaxiale (dites FTTLA ou FTTB, ce que l’on appelle aussi les offres Très Haut Débit).

On vous conseille d’effectuer un test d’éligibilité chez différents opérateurs afin de savoir si vous êtes éligibles à une offre dite Très haut débit (THD). La Poste Mobile, par exemple propose un simulateur son site web et sa box permet d’accéder aux offres « THD » par la fibre à terminaison coaxiale.

S’il n’est pas forcément possible d’avoir la fibre, parfois son logement est éligible au THD.

Mais pourquoi la fibre FTTH est-elle différenciée du très haut débit ? Le THD est en réalité une norme définie par les autorités pour, en Europe, parler des connexions supérieures à 30 Mb/s. Dans le cas d’une connexion fibre dites FTTH (fibre jusqu’à la maison), l’opérateur va tirer la fibre directement jusqu’à votre logement. Dans le cas d’une connexion dite FTTB, l’opérateur va simplement raccorder une armoire de rue, qui servira plusieurs logements. Les derniers mètres jusqu’au logement sont alors assurés par un câble coaxial, autrement dit, du cuivre. FTTH comme FTTB sont du très haut débit. Mais cette dénomination englobe aussi dans certains cas le VDSL.

Une armoire de rue dans laquelle se trouvent les connexions fibre d’un quartier. // Source : FrAndroid

La fibre à terminaison coaxiale (FTTB) et par extension le THD garantit donc une connexion très confortable pour la plupart des usages du web modernes, même sans fibre FTTH. On parle de débits jusqu’à dix fois supérieurs à de l’ADSL classique.

Miser sur les câbles

Vous avez exploré toutes les options de connectivité au très haut débit et vous n’êtes définitivement pas éligibles ? Dans ce cas, il peut être nécessaire de maximiser le débit Internet chez soi… directement à partir de sa box.

Une prise Ethernet. // Source : Rawpixel

Conseil de base : câblez vos appareils. À moins de posséder un routeur haut de gamme chez vous, les box Internet des opérateurs fournissent rarement un signal Wi-Fi puissant. Pour s’assurer du meilleur débit Internet, le mieux est encore d’utiliser de bons vieux câbles RJ45 Ethernet depuis sa box jusqu’à ses appareils. Ce sont eux qui vous garantiront de bénéficier du débit maximal de votre connexion, sans aucune perte. De plus, chaque appareil connecté en câble est un appareil en moins à gérer sur le réseau Wi-Fi.

Optimiser ses points d’accès Wi-Fi

Et si vous n’avez pas ou plus de port Ethernet sur vos différents appareils ou que vous ne pouvez vous passer du Wi-Fi, alors c’est le moment d’investir dans un routeur haut de gamme ou dans des routeurs Wi-Fi maillés.

Le Google WiFi est un routeur Wifi simple, efficace et désormais plus très cher.

Le plus grand ennemi du Wi-Fi, ce sont les murs. Plus il y a de murs entre la box ou le routeur et les différents appareils que l’on désire connecter, moins le signal est bon. La solution la plus moderne et efficace consiste alors à « mailler » son logement avec plusieurs routeurs Wi-Fi ou de couvrir son appartement avec un bon routeur.

Passer par un routeur 4G

Si enfin vous avez fait tout votre possible, que ce soit concernant votre connexion Internet, votre câblage Ethernet ou encore le maillage de votre réseau Wi-Fi et que vous n’êtes pas satisfait de votre connexion, la dernière solution consiste à prendre un routeur 4G. Le principe d’une telle box consiste à y insérer la carte SIM d’un opérateur mobile afin d’utiliser la 4G pour la transformer en réseau Wi-Fi. S’il est en effet compliqué d’amener la fibre dans chaque logement, les opérateurs mobiles couvrent désormais la quasi-intégralité de la population française en 4G, avec des débits très corrects.

Un routeur 4G associé à un abonnement mobile sans engagement peut considérablement améliorer le débit Internet de son logement.

C’est une solution finalement assez peu coûteuse, puisqu’elle ne nécessite que d’investir dans un routeur 4G (ce modèle est excellent et à moins de 90 euros) et dans un forfait mobile sans engagement. La Poste Mobile propose par exemple un forfait avec 60 Go de data en 4G à 18,99 euros par mois. Si vous ne consommez pas plus que 60 Go par mois (ce qui est faisable, même en regardant régulièrement Netflix), il est même possible d’abandonner sa connexion Internet fixe et d’utiliser uniquement cette option.

Partager sur les réseaux sociaux