De la conférence d'Apple, on retiendra surtout l'iPhone XR. Et on lui promet un brillant avenir commercial.

859 euros. Voilà le prix de départ de l’iPhone XR. Quelque part, c’est la première information à retenir de la conférence d’Apple. Les plus économes guettaient non sans impatience le tarif le plus bas de la gamme 2018 de la firme de Cupertino. Ce sera donc 859 euros et, pour cette somme, les futurs propriétaires devraient en avoir pour leur argent. Car non, l’iPhone XR n’est pas le nouvel iPhone 5c, à savoir un smartphone low-cost en inadéquation avec l’image de marque de l’entreprise.

L’iPhone XR représente plutôt le meilleur rapport qualité/prix du trio dévoilé, comparativement à un iPhone XS proposé à 1 159 euros comme naguère l’iPhone X. Et encore plus face à un iPhone XS Max capable d’atteindre des cimes jamais vus (1 659 euros pour le plus capé !). Et on pense très sincèrement qu’il fera un carton en vertu de sa fiche technique.

Les coloris iPhone Xr // Source : Apple

L’anti-iPhone 5c

L’iPhone 5c partait d’une bonne intention. Apple voulait tendre la main à des gens qui n’étaient pas prêts à vider l’intégralité de leur tirelire pour acheter un téléphone dernier cri. Mais ils se retrouvaient alors avec un appareil en plastique qui se prévalait de performances en deçà des espérances (malgré un prix plus élevé que la moyenne). Quand on a vu surgir les premières rumeurs d’un dérivé de l’iPhone X coloré avec un écran LCD, on a pris peur. Apple allait-il refaire cette erreur ?

Par chance, ce n’est pas le cas : moins cher que l’iPhone XS, l’iPhone XR dispose déjà d’un écran plus grand (6,1 contre 5,8 pouces). Certes, il n’a pas la technologie OLED, sauf que le Liquid Retina semble ne manquer de rien : du True Tone à la reproduction toujours plus fidèle des couleurs, en passant par l’encoche qui permet de profiter des bienfaits de Face ID (reconnaissance faciale).

À l’intérieur, on retrouve la même puce que dans le haut de gamme, la bien nommée A12 Bionic qui permettra de faire tourner toutes les applications du moment et à venir et d’accueillir les futures mises à jour d’iOS sans sourciller. L’iPhone XR perd 3D Touch ? Un, la technologie est amenée à disparaître. Deux, il y a l‘haptic touch pour la remplacer.

L’iPhone Xr se décline en 6 couleurs // Source : Apple

Mais où diable se cache l’entourloupe ? Pas sur les performances photographiques. Même si l’iPhone XR ne dispose que d’un seul capteur à l’arrière (12 mégapixels), il a suffisamment d’arguments en réserve pour oublier qu’il ne voit pas double : HDR intelligent, effet bokeh ou encore super mode portrait pour ne nommer qu’eux. Il n’aura pas vocation à prendre d’aussi beaux clichés que l’iPhone XS mais il n’en prendra pas des mauvais non plus.

Pour donner naissance à un concentré de technologies à un tarif plus abordable, les ingénieurs ont joué sur les détails. L’iPhone XR aura ainsi des finitions moins premium, dans le sillage de l’aluminium qui relie les deux plaques en métal en lieu et place de l’acier inoxydable des spécimens OLED. Mais, là encore, il compense par le choix en matière de finitions. Il y aura six couleurs et, de fait, il y en aura pour tous les goûts. Autant dire qu’il risque d’y avoir du monde dans les magasins Apple le 26 octobre prochain.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux