Dans la prochaine mise à jour de son système, Tesla pourrait mettre en place un Autopilote bien plus performant, pour tendre vers un véhicule capable de monter et descendre de l'autoroute quasiment tout seul.

La neuvième mise à jour du logiciel interne des véhicules Tesla promet de jolies choses, et peut-être une fonctionnalité révolutionnaire. Le site Electrek a repéré, ce 6 septembre 2018, la présence d’une fonction appelée « Drive On Nav (bêta) » dans un aperçu du code obtenu grâce au hacker Jason Hughes.

Selon Electrek, qui a obtenu plus d’informations sur le sujet, cette option serait la première étape vers le développement d’une fonctionnalité très complexe (et très attendue) de l’Autopilote : la capacité pour un véhicule autonome à monter sur une branche d’autoroute, ou en descendre.

Electrek

La voiture propose elle-même un changement de file

Stuart Bowers, vice-président de l’ingénierie, avait déjà annoncé le 2 août : «  En ce moment, nous nous focalisons sur Autopilote version 9, qui contient une solution pour emprunter des bretelles automatiquement. [Le véhicule] devrait essayer de changer de file, comprendre dans quelle file la voiture se situe, comprendre quelle route veut emprunter le conducteur et prendre la route à sa place, avant de rendre la main au conducteur. »

Actuellement, les véhicules Tesla peuvent changer de file, mais il faut que le conducteur ou la conductrice indique au préalable son intention de tourner avec un clignotant. Avec la nouvelle mise à jour, il y aura toujours cette obligation — même si Tesla voit déjà plus loin — la voiture proposera elle-même le changement de file, avant toute action du conducteur.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux