Tesla a déposé en 2017 un brevet pour différentes technologies qui permettaient d'activer des clignotants automatiquement. Cela pourrait révolutionner la manière dont l'humain ou la voiture conduit.

Tesla a déposé un brevet pour des clignotants automatiques, a repéré le site d’information américain CNET le 30 août 2018. Il s’agit d’une technologie qui permettrait de déclencher les fameuses lumières de signalisation sans que le conducteur ou la conductrice n’ait à presser de bouton.

« Cette publication détaille plusieurs technologies pour activer automatiquement un clignotant lorsque le véhicule tourne ou change de file en se basant sur l’analyse des données de plusieurs manières, comme par des radars, de la captation d’angles d’inclinaisons ou encore des signaux ultrasoniques », décrit la demande de brevet, qui a été déposée en février 2017.

Tableau de bord de la Model 3 // Source : Tesla

Une remise en question globale du fonctionnement de l’Autopilote

Jusqu’ici, les véhicules de Tesla ont un fonctionnement bien spécifique quand l’Autopilote est activé, a-t-on pu constater lorsque nous les avons testés chez Numerama. La voiture conduit seule, et si vous voulez dépasser, vous mettez le clignotant à gauche ou à droite. Si la manœuvre est possible et pas dangereuse, le véhicule dépasse.

Un clignotant automatique reviendrait à remettre en question tout le fonctionnement de l’automobile et notamment de l’Autopilote. Reste à savoir comment il est techniquement possible de capter l’intention du conducteur.

Si la technologie venait à fonctionner et être intégrée à des véhicules de la marque, il s’agirait d’un grand pas en avant notamment dans la lutte pour la sécurité routière : de nombreux conducteurs et conductrices oublient en effet souvent d’indiquer qu’ils vont tourner, provoquant des accidents de la route. Et cela pourrait être également le chaînon manquant entre la conduite en pilote automatique qui ne dépasse pas seule et celle qui est capable de le faire.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux