PC ou tablette ? macOS, iOS, Windows ou ChromeOS ? On vous aide à faire le bon choix avant de rejoindre les bancs du lycée ou de l'université !

Oyez, oyez, c’est bientôt la rentrée. Et qui dit rentrée, dit passage par les magasins pour faire le plein de fournitures. En 2018, selon l’établissement dans lequel on étudie et en fonction du niveau où l’on se trouve, il est tout à fait envisageable de troquer son cahier, ses feuilles et ses crayons pour une solution informatique. Au hasard, un PC ou une tablette.

Mais le marché est touffu et il est difficile de trier la bonne affaire de ce qui relève de l’arnaque à bas prix. Entre les différents systèmes d’exploitation (Windows, macOS, ChromeOS et iOS) et les usages que l’on peut en faire, il peut être aussi difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi nous avons fait une sélection d’objets susceptibles de devenir les compagnons idéals pour étudier dans les meilleures conditions.


PC et hybride

Microsoft Surface Laptop

Le laptop selon Microsoft

Après avoir longtemps laissé les autres faire, Microsoft a décidé de lancer toute une gamme de PC et tablettes tournant sous son système d’exploitation Windows 10 (on oubliera la déclinaison S trop limitée). Comme son nom l’indique, le Surface Laptop est un ordinateur portable : il fait donc tout ce qu’un ordinateur est capable de faire. En l’occurrence, avec lui, vous pourrez naviguer sur internet, faire du traitement de texte (avec la suite Office qui a un bon tarif étudiant), gérer des tâches plus gourmandes (montage vidéo) et, même, vous divertir le soir dans votre chambre étudiante (vidéo, musique et un peu de jeux vidéo).

Ses trois points forts :

  • La qualité de fabrication Microsoft ;
  • Windows 10 mis à jour est devenu un bon OS ;
  • La polyvalence.

Acer Swift 3

L'ultra-fin

Chaque année, Acer conçoit toute une ribambelle de produits adaptés à un public large. Le fabricant a de tout et, dès lors, il est très facile de trouver son bonheur. Dans son offre, on apprécie tout particulièrement le Swift 3 pour son design, mariant l’élégance de l’aluminium et la finesse. Capable de vous suivre partout, le Swift ne pourra, en revanche, pas répondre aux utilisateurs les plus exigeants souhaitant acquérir un ordinateur pour du travail de DaO ou de MaO poussé.

Ses trois points forts :

  • Le design ;
  • Le prix ;
  • L’écran Full HD.

Microsoft Surface Pro

L'hybride

La Surface Pro se pose comme une excellente alternative au Surface Laptop en raison de sa polyvalence. En effet, il s’agit d’un produit hybride pouvant tour à tour passer d’un PC à une tablette. Elle conjugue en quelque sorte le meilleur des deux mondes sachant que Microsoft commercialise un clavier en option pour que l’illusion d’avoir un ordinateur entre les mains fonctionne. En prime, c’est une solution un peu plus compacte qu’un Surface Laptop, ce qui n’est jamais négligeable quand on doit la transporter dans un sac.

Ses trois points forts :

  • La qualité Microsoft ;
  • Le mode tablette pour le multimédia ;
  • Le format idéal (12,3 pouces).

Microsoft Surface Go

L'hybride abordable

La Surface Go n’est ni plus ni moins qu’une version un peu moins puissante — et aux dimensions réduites — de la Surface Pro. On y voit un excellent rapport qualité/prix pour celles et ceux qui n’ont besoin que d’un support pour taper du texte. En prime, l’engin se glisse facilement dans un sac.

Ses trois points forts :

  • Le rapport qualité/prix ;
  • Comme une Surface, mais moins cher ;
  • Le format menu.


MacBook et iPad

Le MacBook Pro

Productivité au top

Récemment passé à la troisième génération, le MacBook Pro d’Apple n’a, aujourd’hui, plus rien à prouver. Design parfait, écran magnifique, productivité au top, système d’exploitation fiable et sécurisé, performances record : voici les cinq piliers de l’ordinateur portable de la firme de Cupertino. Et, aujourd’hui, la suite iWork est une concurrente très fiable — parfois supérieure — à la suite Office. On peut bel et bien tout faire avec un MacBook Pro — sauf jouer, mais nous sommes là pour étudier, n’est-ce pas ?

Ses trois points forts :

  • Le design ;
  • L’intégration logicielle sans équivalent ;
  • Le top de la productivité.

Le MacBook Air

Compact et léger

S’il commence à se faire vieux (son écran notamment), le MacBook Air a encore de beaux restes. Il s’impose comme un bon rapport qualité/prix de la gamme d’ordinateurs Apple, souvent le premier produit Apple qui tombe entre les mains d’un étudiant à la faveur des réductions pratiquées par la firme. En plus, il est encore pourvu des nombreux ports disparus sur ses ancêtres (USB par exemple) tandis que sa légèreté est un argument de plus pour plaider sa cause. On a hâte de voir comment Apple va le renouveler.

Ses trois points forts :

  • Le couteau suisse de la gamme ;
  • La taille ;
  • Les différents ports, de l’USB à la carte SD.

L’iPad Pro 10,5″ avec clavier

La meilleure tablette

Chez Apple, l’alternative des MacBook se nomme l’iPad Pro, disponible en 12,9 et 10,5 pouces avec du 120 Hz au menu (un régal pour les yeux). On apprécie plus particulièrement le format le plus petit, car il offre un confort certain sans encombrer. Si d’aucuns disent qu’on peut faire moins de choses avec iOS, force est de reconnaître que le passage à la version 11 a fait un bien inespéré aux tablettes. Très puissant, l’iPad Pro est suffisant pour la majorité des tâches réclamées quand on étudie. Pour preuve, un petit tour sur l’App Store révèle l’existence de la suite Office de Microsoft pour iOS et la suite iWork est gratuite. En prime, le Smart Keyboard, cher, transforme l’iPad Pro en véritable mini PC portable. On peut opter pour une version cellulaire au cas où la connexion de l’établissement scolaire laisserait à désirer.

Ses trois points forts :

  • La rapidité d’iOS ;
  • La polyvalence d’une tablette ;
  • La compatible LTE.

L’iPad (2018)

L'iPad à petit prix

Apple n’a pas peur de comparer son iPad entrée de gamme, lancé cette année, à un extraordinateur. Hormis un Smart Connector, permettant de connecter un Smart Keyboard (il acceptera un clavier Bluetooth à la place), il ne manque de rien — même l’Apple Pencil est compatible. Malgré son prix riquiqui, il en a dans le ventre pour faire tourner toutes les applications d’aujourd’hui et de demain. En somme, il s’agit peut-être du produit idéal pour celles et ceux qui veulent du Apple à moindres frais, sous couvert qu’ils acceptent les quelques restrictions de l’objet tablette. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’Apple vise le marché éducatif avec cet iPad. 

Ses trois points forts :

  • Le prix ;
  • Une tablette compact mais puissante ;
  • Toutes les apps éducation / productivité.


Les chromebooks

Asus Chromebook Flip

Le PC/Tablette

Légers, abordables, compacts, sécurisés et dotés d’une bonne autonomie, les Chromebooks sont, sur le papier, le produit idéal pour un étudiant. Il est vrai que ChromeOS a pour lui l’atout de la simplicité, avec l’essentiel pour travailler à partir du moment où l’on apprécie les différentes solutions proposées par Google en matière de productivité et l’interface du Play Store. Dans cette famille de produits, on retrouve le Flip d’Asus, un produit qui se distingue par son design convertible et qui a fait ses preuves.

Ses trois points forts :

  • Le prix ;
  • PC ou tablette au choix ;
  • ChromeOS : simple et efficace.

Acer Chromebook Spin 15

Quatre modes d'écran

Avec le Spin 15, Acer propose un Chromebook tout sauf compact. Mais il pallie ce défaut par une dalle de 15,6 pouces Full HD et une autonomie très confortable (jusqu’à 14h). Comme le Flip d’Asus, il est convertible grâce à sa charnière souple et offre quatre modes d’écran. Le tout avec un prix très raisonnable.

Ses trois points forts :

  • L’écran de 15,6 pouces ;
  • L’autonomie ;
  • Les quatre modes d’écran.

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux