Plusieurs salariés de Tesla qui ont été renvoyés par l'entreprise à cause d'une récente restructuration ont publié sur les réseaux sociaux des messages... de remerciements.

Est-ce une manière de garder la tête haute, ou une admiration sans borne pour Elon Musk ? Plusieurs employés qui viennent d’être renvoyés par Tesla se sont fendus de posts LinkedIn ou Twitter pour faire les louanges de l’entreprise qui les a licenciés du jour au lendemain.

Le 12 juin 2018, Elon Musk a annoncé qu’il allait se séparer de plus de 4 000 salariés, soit 9 % des effectifs totaux de l’entreprise, pour viser l’équilibre des comptes de l’entreprise d’ici la fin de l’année.

« La bonne chose à faire pour l’entreprise »

Depuis, de nombreux salariés ont appris qu’ils comptaient parmi les 4 000 personnes visées par ce « plan complet de restructuration organisationnelle ». Et certains d’entre eux ont décidé d’assumer une position qui peut paraitre surprenante : ils se montrent compréhensifs… et remercient même l’entreprise.

« J’ai été renvoyé de Tesla hier, et bien que ça fasse mal (énormément !), c’était la bonne chose à faire pour l’entreprise », a ainsi commenté l’un d’entre eux sur Twitter. « Je ne regrette pas d’avoir tout donné, et faire mes adieux est ma dernière contribution. Je continuerai de soutenir Tesla, en sachant que j’y ai joué un rôle. Merci pour ces années de souvenirs ! »

Sur Linkedin, un ingénieur a quant à lui affirmé qu’il « ne blâmait personne » après son licenciement — 3 semaines après avoir commencé chez Tesla — et souhaite «  le meilleur à Tesla ». Et de se montrer convaincu par la grandeur de l’entreprise : «  J’ai hâte de voir où Tesla va porter le monde », a-t-il continué. Au même moment, un développeur affirmait sur le réseau social professionnel que « ça fait bizarre d’être renvoyé, mais ce n’est pas si mal de partir en même temps qu’un gros groupe de personnes talentueuses.  »

LinkedIn

Comme l’a relevé Business Insider, ces messages peuvent être le fruit d’un choix réfléchi pour garder la face sur les réseaux sociaux, à l’heure où ces plateformes sont très populaires pour chercher ou retrouver du travail. Mais la manière avec laquelle ces salariés renvoyés continuent de chanter les louanges d’une firme qui a admis, de son chef, avoir fait des erreurs dans sa gestion de sa masse salariale, dans ses annonces et ses dépenses, reste étonnante.

« Ça na pas dû être facile pour vous »

Elon Musk a même reçu, en réponse à son tweet, plusieurs commentaires de fans qui lui apportaient leur soutien inconditionnel : « Ça n’a pas dû être facile pour vous », affirme un internaute qui se décrit comme « propriétaire et admirateur de Tesla ». Et Elon de répondre : «  Il y avait des choix vraiment, vraiment difficiles. »

Un internaute facétieux a quant à lui ajouté un gazouillis moqueur : « Je suis un concierge avec 21 abonnés et monsieur Musk m’a renvoyé, et je voulais juste dire que je l’ai mérité, monsieur, j’ai été vraiment un mauvais garçon et je suis arrivé en retard une fois. Mes enfants doivent manger mais en même temps je comprends que c’est pour le bien de la science et du progrès, et pas pour l’argent. »

Crédit photo de la une : Flickr/CC/Heisenberg Media

Partager sur les réseaux sociaux