En Grande-Bretagne, la BBC offrira à un million d’enfants un micro-ordinateur destiné à la programmation et à la robotique, le Micro Bit. Ses spécifications finales viennent d’être dévoilées.

Il y a quelques mois, la BBC annonçait son intention d’offrir un micro-ordinateur à 1 million d’enfants britanniques de 11 ou 12 ans, pour leur donner le goût de la programmation et du développement d’inventions électroniques. La télévision publique du royaume, qui a toute une culture d’accompagnement des nouvelles technologies et d’éducation technologique des sujets de la Reine, veut ainsi contribuer à faire que les jeunes Britanniques d’aujourd’hui deviennent les développeurs de demain, qui seront capables de créer des projets innovants et qui auront l’envie de découvrir la face créative de l’informatique, à l’heure où les smartphones et les tablettes tendent à rendre passif.

Mardi, la BBC a dévoilé la version finale du Micro Bit, conçue avec l’aide de ses nombreux partenaires (dont ARM, Samsung, Microsoft, Freescale…). Destiné lui aussi à devenir open-source (ou plutôt « open hardware »), il ressemble fortement à un circuit Arduino, en plus fun et plus accessible pour les enfants, mais un peu plus limité.

La carte mère, de très petite taille, dispose d’un ensemble de 25 lumières LED qui peuvent faire office d’affichage pour des applications de base, intègre deux boutons programmables, un accéléromètre et boussole, un module Bluetooth, un processeur ARM 32 bit Cortex M9, un port micro-USB, mais aussi 20 broches sur lesquelles relier des capteurs, moteurs ou autres accessoires, et trois anneaux I/O analogiques ou numériques. Le tout peut être alimenté via le port micro-USB, soit en continu, soit par une batterie à base de piles AA, fournie en accessoire. L’emplacement de la montre-pile, prévu dans le prototype, a finalement été retiré.

PROGRAMMATION BASÉE SUR SCRATCH

Très complet malgré sa petite taille (4 x 5 cm), le Micro Bit sera donc idéal pour concevoir des inventions en mêlant programmation en lignes de code, et électronique. Cerise sur le gâteau, le Micro Bit pourra être relié (via ses anneaux) à d’autres cartes programmables comme les Raspberry Pi, Arduino ou Galileo. Officiellement, le Micro-Bit est d’ailleurs présenté comme un « complément », et non un concurrent, aux solutions existantes.

Côté logiciel, la programmation se fera sur une interface web basée sur l’excellent Scratch, adaptée avec l’aide de Microsoft. Le développement sera donc très intuitif et didactique pour les plus jeunes, avec la possibilité de créer des « blocs imbriqués » pour exécuter des fonctions, sans avoir à connaître par avance toute la syntaxe d’un langage de programmation. Toutes les lignes de code pourront cependant être modifiées comme dans n’importe quel environnement de développement.

Dans un premier temps, à partir du mois d’octobre, le Micro Bit ne sera proposé qu’aux enfants britanniques, qui le recevront gratuitement. Mais ensuite, le micro-ordinateur sera proposé à la vente, à un prix encore inconnu, y compris hors de Grande-Bretagne. Il y a donc une chance de pouvoir se le procurer dans quelques mois en France.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !