D'ici quatre ans, Tesla va déployer une « centrale énergétique virtuelle » en Australie-Méridionale. Fruit d'un partenariat avec le gouvernement, ce programme doit équiper 50 000 foyers au total.

En Australie, Tesla a achevé l’année 2017 sur un succès en utilisant pour la première fois son immense ferme de batteries installée dans le pays. L’entreprise d’Elon Musk, dont les projets ne se réduisent pas aux voitures et camions électriques, va continuer de fournir l’Australie en énergie grâce à une nouvelle installation.

Jay Weatherill, le Premier ministre d’Australie-Méridionale, a en effet annoncé un partenariat avec Tesla. L’entreprise va fournir des panneaux solaires d’une capacité de 5 kW et des batteries Powerwall 2 à près de 50 000 foyers australiens. La première étape consistera à équiper 1 100 logements sociaux.

Réduire la facture des Australiens de 30 %

Tesla entend ainsi créer une immense « centrale énergétique virtuelle » — cela signifie que les maisons sont reliées entre elles et peuvent revendre l’énergie générée par les panneaux solaires en surplus, stockée dans des batteries. Le gouvernement australien estime que l’ensemble du dispositif sera installé d’ici quatre ans. Le pays espère ainsi réduire la facture énergétique des ménages participants à hauteur de 30 %.

Tesla / Alexis Georgeson

Plus largement, les installations de Tesla devraient bénéficier à l’ensemble des habitants de l’Australie-Méridionale, puisqu’elles devraient faire baisser leurs factures d’énergie. Pour lancer le partenariat, le gouvernement va débloquer une subvention de 2 millions de dollars australiens.

La ferme de batteries annoncée par Elon Musk a tenu ses promesses, y compris celle d’avoir été construite en moins de 100 jours. Lors de la première panne rencontrée par le dispositif, les batteries de Tesla s’étaient déclenchées en quelques millisecondes. De telles performances semblent donc plutôt prometteuses pour le nouveau partenariat établi entre l’entreprise et l’Australie.

Partager sur les réseaux sociaux