Tesla ajoute un service gratuit à la Mappy sur son site internet : l'occasion de préparer un trajet et de voir combien de fois il faut s'arrêter pour recharger la batterie de sa voiture électrique.

La voiture électrique, c’est bien. Mais il y a toujours une certaine appréhension à effectuer un long voyage, susceptible de nous faire arrêter pour recharger la batterie. Vais-je avoir assez d’autonomie jusque-là ? La borne sera-t-elle fonctionnelle au moment de mon arrêt ? Autant d’inquiétudes légitimes qui empêchent de plonger dans le grand bain. Sauf que Tesla pense à tout, y compris à proposer une sorte de Mappy permettant de planifier un voyage en fonction de son véhicule (d’obédience Tesla, bien évidemment), doublé d’un outil de comparaison entre ses différentes voitures et d’un moyen de trouver une borne de recharge.

Mappy version Tesla

Le but d’un tel outil, qui existe déjà ailleurs, reste avant tout d’identifier le nombre de fois où l’on doit passer par la case recharge et, plus important encore, où le faire. Par exemple, un Lille-Paris pourra se faire d’une traite, quelle que soit la Tesla que vous possédez. En revanche, un Lille-Nice nécessitera 14 heures de votre temps, dont cinq arrêts à des bornes de recharge, avec une Model 3 (contre 13h30 avec une Model S 100D, dotée d’une plus grande autonomie).

Astucieusement, Tesla n’oublie pas de renseigner avec précision sur les stations de recharge, y compris le nombre de bornes disponibles et leur disponibilité (du 24h sur 24 pour toutes a priori).

Pour la forme, nous avons vérifié le trajet Los Angeles-New York, récemment avalé en 50 heures, 16 minutes et 32 secondes par Alex Roy, journaliste automobile pour le magazine The Drive, au volant d’une Model 3. Selon le Mappy de Tesla, il faut plutôt 55 heures et 4 minutes (dont 20 arrêts à une borne) pour aller d’une ville à l’autre.

Partager sur les réseaux sociaux