Le halving du bitcoin, l’un des évènements marquants de ce début d’année 2024 pour les crypto-monnaies, s’est déroulé sans accro. Un mois après, ses premières conséquences sur la célèbre devise et le marché se font sentir.

Il y a un mois, dans la nuit du 20 avril, le 840 000e bloc de la blockchain du bitcoin était miné, et le quatrième halving se déroulait. Attendue depuis quatre ans par tout le secteur des crypto-monnaies, cette division par deux des gains récoltés lors du minage était entourée d’une aura particulière : les prédictions étaient très différentes de celles faites pour les précédentes échéances.

Le 21 mai 2024, un mois plus tard, qu’en est-il ? S’il est généralement admis qu’une période d’un mois n’est pas suffisante pour véritablement voir l’effet du halving sur le prix des crypto-monnaies, cette année est particulière. En effet, pour la première fois, des experts prédisaient, sur la base de certains facteurs, que cet évènement ne causerait pas forcément une forte augmentation des prix. Un des trois scénarios que Numerama avait décortiqués est-il en train d’arriver ?

Un mois après, où en est le prix du bitcoin ?

Le halving est un évènement notable qui fait, à chaque fois, parler de lui, non sans raison : en divisant par deux les récompenses accordées aux mineurs de la blockchain bitcoin, le halving crée artificiellement de la rareté. Sa nature même force à la spéculation — et, à chaque fois, lors de ses précédentes itérations, le halving a été suivi d’une impressionnante envolée des cours des crypto-monnaies.

Le halving du bitcoin approche // Source : Numerama
Il n’y a pas eu d’agitation majeure pour le bitcoin. // Source : Numerama

Mais les prédictions pour la division de 2024 étaient différentes. Les experts du secteur avaient anticipé trois scénarios probables.

  1. Le bitcoin monte : comme les éditions précédentes, le bitcoin est boosté par le halving, et son prix explose.
  2. Le bitcoin stagne : certains experts soulignaient que, début 2024, plus d’un mois avant le halving, le bitcoin avait déjà atteint un nouveau prix record. Après ce premier élan, qui avait été largement poussé par l’arrivée sur le marché des ETF bitcoin, des observateurs craignaient que le marché ne soit essoufflé, et qu’une nouvelle hausse soit donc difficilement imaginable.
  3. Le bitcoin descend : la banque JPMorgan avait prophétisé une chute du bitcoin vers les 40 000 dollars, à l’instar de ce qui était arrivé au bitcoin cash, un dérivé du bitcoin classique, après son propre halving au début du mois d’avril.

Aujourd’hui, qu’en est-il ? Le bitcoin, qui était aux alentours de 60 000 dollars juste après le halving, coûte désormais aux alentours de 70 000 dollars. Si ces premiers chiffres sont bons, il ne s’agit cependant pas d’une augmentation importante à laquelle certains s’attendaient. On peut noter que le bitcoin oscille entre le scénario de l’augmentation, et celui de la stagnation.

Le prix du bitcoin en mai 2024 // Source : Coinmarketcap
Le prix du bitcoin en mai 2024. // Source : Coinmarketcap

Est-ce que ça veut dire que c’est forcément définitif ?

Cela étant, il est important de rappeler qu’il est encore tôt pour pouvoir dire l’effet sur le long terme de cette division. En novembre 2012, lorsque le premier halving avait eu lieu, les premiers effets ne s’étaient vus que plusieurs mois après : un premier pic, à 140 dollars était survenu en avril 2013, soit près de 5 mois plus tard, et la première explosion de son prix avait eu lieu en novembre 2013, un an après.

Même chose pour le second, survenu en juillet 2016, mais dont les effets se sont vraiment fait sentir un an plus tard, en juin 2017 ; quant au troisième, qui s’est déroulé en mai 2020, et dont l’augmentation n’a suivi qu’en janvier 2021. Pour avoir la confirmation définitive de son effet sur le bitcoin, il faut donc encore prendre son mal en patience.

On peut cependant relever que les conséquences du halving semblent se faire sentir de plus en plus tôt. Par ailleurs, le profil si particulier de ce 4e halving pourrait donner lieu à des conséquences particulières, différentes de celles qu’on a pu connaître pour les autres.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !